Vins Bordeaux primeurs 2015
Soirée des Trophées des vins 2016 : organisée par la Revue des vins de France
Soirée des Trophées des vins 2016 : organisée par la Revue des vins de France

Publié le 11 janvier 2016 Dans : Culture générale du vin, Les actualités du vin Avec 1434 Vues

La Revue du Vin de France distingue chaque année les hommes et les femmes d’exception de notre mondovino français. L’an dernier, le palmarès prestigieux du Trophée du vin 2015 de l’Homme de l’année était décerné à Laurent Fabius, Ministre des Affaires Etrangères, pour le travail qu’il réalise au quotidien de la promotion de la gastronomie et des vins français dans le monde entier.
Soirée des Trophées des vins 2016

Plus de 300 personnes, vignerons, cavistes, journalistes étaient présents ce 7 janvier 2016 à l’Hôtel Bristol à Paris pour applaudir les différents lauréats : le caviste de l’année, le vigneron de l’année (prix reçu par le fils de Didier Daguenau), la coopérative de l’année, l’innovation de l’année (prix reçu par l’équipe de Vinexplore pour son application), le blogueur de l’année (prix reçu par Vincent Pousson), etc. Plusieurs lauréats ont adressé des messages à l’attention de Charly Foucault, l’un des deux frères emblématiques du Clos Rougeard en Saumur-Champigny, récemment décédé.

Homme de l’année : deux personnalités engagées pour les vignerons

Le Prix de l’Homme de l’année 2016 a été remis à deux personnalités émérites : Aubert de Villaine (gérant du Domaine de la Romanée Conti) et Pierre Cheval (Champagne Gatinois, Aÿ). Ces deux personnes ont porté pendant 10 ans les projets de faire inscrire respectivement, les 1247 Climats de Bourgogne et les vignobles et caves de Champagne au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Derrière ces deux hommes, se sont mobilisés des équipes acharnées pour convaincre les vignerons de ces deux régions d’adopter les chartes et les valeurs revendiquées : la transmission d’un terroir unique, millénaire de classe mondiale. Puis, il a fallu convaincre les différents présidents de la République et les gouvernements successifs et leur faire accepter de porter et soutenir ces deux projets en totale priorité. Enfin, il a fallu défendre au siège mondial de l’Unesco ces projets pour décrocher le graal en 2015.

Le vin français rayonne dans le monde entier

L’obtention de cette reconnaissance à la fois pour la Bourgogne et la Champagne permet définitivement de classer ces vignobles et ces terroirs au sommet de la hiérarchie mondiale. La France compte à présent trois régions classées puisque le village de Saint-Emilion et son vignoble avaient déjà obtenu cette inscription il y a quelques années déjà.

Pour rester dans le thème, Cavissima vous propose de retrouver sa sélection de Bourgogne et de Champagne.

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *