Vins Bordeaux primeurs 2015
palmer_avfacadearrierehd_5867-1024x685
palmer_avfacadearrierehd_5867-1024x685

Publié le 7 mai 2014 Dans : A la découverte du monde du vin, Investir dans le vin : toutes les infos utiles Avec 475 Vues

Palmer. Comment le Château Palmer s’est retrouvé parmi les plus grands châteaux Bordelais ? Quelles évolutions sont en cours ? Et comment le château a-t-il géré les derniers millésimes ? Nous vous emmenons dans la belle aventure du Château Palmer.

palmer_avfacadearrierehd_5867-1024x685

Le Château Palmer

Comment le général Palmer a propulsé le Château Palmer dans la haute bourgeoisie Londonienne ?

Au retour de la bataille de Toulouse avec le futur Duc de Wellington, l’officier supérieur anglais le Général Palmer tomba sous le charme d’un château au sein de l’appellation Margaux ou plutôt sous le charme de la jeune veuve Marie de Gascq qui en était propriétaire ! Elle lui vanta les mérites de son château, n’hésitant pas à le comparer avec le Château Lafite-Rothschild. Il en fit l’acquisition en 1814.

Vivant toujours en Angleterre, le Général Palmer propulse son vin dans les plus grands clubs privés Londoniens et établi la réputation de ce grand château au Royaume-Uni.

Palmer fut classé Troisième Grand Cru Classé en 1855 alors que les frères Pereire, propriétaires du moment avaient tout fait pour que celui-ci atteigne la qualité des plus grands. Il se distingue cependant très rapidement étant considéré, très justement, comme un Super Second.

Aujourd’hui, les propriétaires Sichel et Mahler-Besse ont fixé un objectif simple au directeur général et maitre de chai Thomas Duroux : atteindre l’excellence !

De la Vigne au Vin

Les 55 hectares du Château Palmer sont situés au cœur de l’appellation Margaux sur un terroir de graves. Contrairement aux habitudes, sur ce terroir, réservé au cépage Cabernet Sauvignon, est planté à parts égales en Merlot et Cabernet Sauvignon avec une faible proportion de Petit Verdot. Le vignoble entame sa conversion en biodynamie avec une certification prévue en 2017. Cependant, le château n’indiquera peut-être pas cette mention sur son étiquette. La conversion est tout d’abord « pour les sols, le vignoble, les personnes qui travaillent au vignoble ». Le consommateur bénéficiera de l’amélioration dû à ces nouvelles techniques mais aucune promotion n’est prévue afin de mettre en avant ce progrès viti-vinicole.

Les derniers millésimes

2013

2012

2011

2010

2009

Rendements

25 hl/ha

28 hl/ha

20 hl/ha

30,5 hl/ha

24 hl/ha

Notes du Wine Advocate (Robert Parker ou Neal Martin)

90-92

92-95

96

98+

97

Prix de sortie Primeurs HT

175€

185€

194€

238€

249€

Les performances

Evolution du prix de Château Palmer 2008

Evolution du prix de Château Palmer 2008

Si nous regardons l’évolution du millésime 2008 (94/100 par Robert Parker), nous enregistrons une évolution de près de 70% sur les cinq dernières années ! Le prix de sortie En Primeurs était de 98€ HT et avait enregistré une baisse de 27% par rapport au millésime 2007 qui a fait une progression plus limitée de 18%. Cela montre bien l’impact d’un bon positionnement prix.

La reconnaissance internationale du Château Palmer et la qualité exceptionnelle de ses vins le placent au sommet des Super Seconds. Des vins d’une pureté rare pour une expérience de dégustation inoubliable.

Voir tous les vins du Château Palmer dans notre boutique.

2013

2012

2011

2010

2009

Rendements

25 hl/ha

28 hl/ha

20 hl/ha

30,5 hl/ha

24 hl/ha

Notes du Wine Advocate (Robert Parker ou Neal Martin)

90-92

92-95

96

98+

97

Prix de sortie Primeurs HT

175€

185€

194€

238€

249€

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *