Vins Bordeaux primeurs 2015

Publié le 24 octobre 2014 Dans : Investir dans le vin : toutes les infos utiles Avec 667 Vues

Pourquoi investir dans le vin en repositionnant vos achats sur des Bordeaux 2009 et 2010 ?

Les cours du vin et notamment des Grands Crus de Bordeaux ayant été malmenés depuis 18 mois, certains éléments nous permettent de croire que les cours doivent remonter.
Dans ces conditions, comment profiter du rebond et quels vins faut-il acheter au plus vite ?

Tout d’abord, si l’on analyse les différents indices proposés par le Liv-Ex, force est de constater un point d’inflexion autour de juillet 2014 avec 3 mois consécutifs de hausse sur tous les indices sauf sur le Fine Wine 50, l’indice des Premiers Grands Crus du classement 1855.
Quels sont selon nous les raisons de ce rebond ?

Tout d’abord, l’éclatement de la bulle a permis de retrouver des cours tout à fait attractifs notamment pour les Grands Crus des millésimes 2009 et 2010. En premier lieu, l’inévitable et attendu correction du taux de change euro/dollar va permettre de rendre les vins de Bordeaux encore plus attractifs outre-manche. Ce phénomène est loin d’être marginal quand on sait que les américains se portent à l’achat uniquement quand le cours du dollar leur est favorable, et que Robert Parker a fait savoir qu’il considérait que les prix de certains Bordeaux 2009 et 2010 étaient sous-évalués.

En second lieu, il faut considérer que les chinois ont repris dans une certaine mesure leurs achats et que les stocks vont pouvoir se dégonfler à Hong Kong et dans les grandes villes de Chine. La fameuse loi anti-corruption avait mis un frein réel sur les ventes de nos Grands Crus. Depuis, d’autres solutions ont été mis en place et ces mêmes Grands Crus réapparaissent progressivement dans les diners officiels. Par ailleurs, la consommation est en route en Chine et la demande repart progressivement. Les vins sont bus, ils ne sont plus nécessairement offerts.

Enfin, l’arrivée d’un joli 2014 est accueilli par la presse et l’engouement pour le vin va repartir avec des prix de sortie qui seront vraisemblablement à la hausse.

Dans ces conditions, il nous semble intéressant, pour quiconque souhaite investir dans le vin de considérer en premier lieu les Bordeaux des millésimes 2009 et 2010. Nous conseillons actuellement d’acheter les vins ayant des notes Parker entre 92 et 95 sur ces millésimes et dont les cours sont encore bien inférieurs à ceux des millésimes 2000 et 2005. Parmi ces valeurs, nous recommandons : Château d’Issan, Château Giscours, Château Beychevelle.

N’hésitez pas à demander conseil auprès de nos collaborateurs.

fiche autheur Thierry Goddet

1 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *