Vins Bordeaux primeurs 2015

Publié le 1 décembre 2014 Dans : Investir dans le vin : toutes les infos utiles, Les actualités du vin Avec 1334 Vues

live-ex-logo

Outil  indispensable pour investir dans le vin, le Liv-ex vient de publier son édition 2014 du Liv-ex Power 100 – le classement annuel des marques les plus fortes dans le marché mondial des Grands Crus. Analysons les changements majeurs de ce classement.

 

Liv-ex Power 100 – 2014: les changements majeurs

  • Les acheteurs ont diversifié leurs choix et recherché des vraies valeurs au-delà des grands vins de Bordeaux. Les vins d’Italie, de Californie, d’Australie et de la Vallée du Rhône ont connu de forts échanges et des prix en hausse significative. Dans ces conditions le top 20 des marques fait apparaître des vins de 9 régions différentes, faisant voler en éclat la suprématie totale des vins de Bordeaux. Rappelons qu’en 2010, 18 des 20 marques les plus fortes provenaient de Bordeaux.
  • La plus belle performance est à mettre à l’actif des vins italiens qui entrent en force dans ce classement: les vins du domaine Gaja figure en 14ème position.
  • Les grands crus de Bourgogne continuent leur très belle progression en occupant désormais 6 des 10 premières positions du classement prix.
  • Pavie est devenu N°1 du classement : cela confirme pour la deuxième année consécutive que le haut du panier n’est plus occupé ni par un 1er Grand Cru Classé, ni par la DRC. La progression de Pavie est à mettre à l’actif de son reclassement.
  • Bien que Pavie et Cheval Blanc occupent le haut du classement, trois des 5 marques qui chutent sont des vins issus de la rive Droite (Saint-Emilion, Pomerol, Pessac-Léognan).
  • Côté Premier Grand Cru Classé de 1855, Latour est le seul à progresser dans ce classement. Latour occupe la 1ère place (N°5) tandis que Lafite-Rothschild est en queue du peloton.

 

Comment le classement est-il établi?

Rappelons ici la méthode de calcul : l’analyse porte sur toutes les transactions de la plateforme Liv-Ex entre le 1er septembre 2013 et le 31 aout 2014. Les transactions ont été regroupées et classées par marque et seuls les marques ayant fait l’objet de 3 transactions ont été retenus. Au final 5 critères ont été utilisés :

    • l’évolution du prix en un an
    • la moyenne des notes des critiques (la note de Robert Parker était utilisée dès que possible, à défaut celles du Wine Spectator, Allen Meadows, Stephen Tanzer et James Suckling)
    • la valeur des transactions
    • le nombre de transactions enregistrées
    • le prix moyen

Cliquez sur l’aperçu ci-dessous pour voir le classement.

6a00e55150c0be883401bb07ad3eff970d

 

 

 

 

 

 

C’est grâce à ces outils que Cavissima a pu notamment emmètre son palmarès 2013 des 4 meilleurs placements dans le vin.

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *