Vins Bordeaux primeurs 2015

Publié le 4 juin 2013 Dans : Les actualités du vin Avec 1000 Vues

Robert Parker adore les Grands Crus Bordelais et le signe !


Robert Parker signe pour la première fois une caisse de vin contenant 5 bouteilles de Grands Crus bordelais. Une première pour ce grand critique qui se veut totalement indépendant et n’accepte aucune publicité dans la publication du Wine Advocate…

Les Châteaux Pape Clément, Clos Fourtet, Smith Haut Lafitte, Léoville Poyferré et Cos d’Estournel peuvent se réjouir. Dans quelques jours, ils lanceront lors du salon Vinexpo à Bordeaux une caisse de vin signée par Robert Parker !

L’excellence du millésime 2009 mis en avant

Pour cette sélection, des vins d’exception : le ‘top du top’ comme le dit Bernard Pujol, fondateur de « Bordeaux Vins Sélection » à l’origine de cette idée. Il a misé sur l’exceptionnel millésime 2009 et réuni cinq grands vins ayant obtenu le très recherché 100/100. Les châteaux Clos Fourtet à Saint-Emilion, Smith Haut Lafitte et Pape Clément Blanc dans l’appellation Graves, Léoville Poyferré à Saint-Julien et Cos d’Estournel à Saint-Estèphe ont été sélectionné par Robert Parker. Pour cette caisse haut de gamme rien n’est trop beau : un écrin en bois conçu par la caisserie Adam, une fermeture aimantée, flacons sur fonds noir. Une marque a même été déposée et un système anti-contrefaçon mis en place.

L’indépendance de Robert Parker ?

Ce critique américain a toujours mis en avant son indépendance vis-à-vis des producteurs en refusant toute publicité dans sa lettre d’information mensuelle intitulée ‘The Wine Advocate’. Depuis son lancement en 1978, son influence s’est développée et il se présente aujourd’hui comme le plus influent critique du monde du vin.
Aucune transaction commerciale n’a été effectuée pour cette caisse de vin ‘100 points, Bordeaux 2009, Robert Parker Sélection’ mais sur le principe du ‘donnant-donnant’ d’après M Pujol. Nous n’aurons pas plus d’information car il souhaite rester discret.

Depuis la vente du Wine Advocate fin 2012 à un groupe d’investisseurs singapouriens, les langues se délient quant à l’avenir de Robert Parker et son influence sur le monde du vin. Cette caisse en partenariat avec des châteaux met clairement en avant un rapprochement entre ces grands crus et Robert Parker. Son indépendance totale serait-elle remise en jeu ?

Robert Parker signe une caisse de vin

Source: Sud-Ouest

 

Retrouvez l’article du classement des Bordeaux 2009 revu par Robert Parker

fiche autheur Thierry Goddet

1 Responses

  1. Robert Parker, a décerné au Grange Syrah 2008 de Penfolds la note parfaite de 100. Une bouteille à 615€, mais quand la perfection est la, cela n’a pas de prix.
    Robert Parker, c’est comme google, c’est le bon dieu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *