Vins Bordeaux primeurs 2015
Vente aux enchères de vin aux Hospices de Beaune
Vente aux enchères de vin aux Hospices de Beaune

Publié le 17 novembre 2014 Dans : Culture générale du vin, Les actualités du vin Avec 890 Vues

Les enchères des Hospices de Beaune

 

Le record de 6,3 millions d’euros établi en 2013 a volé en éclat hier, dimanche 16 novembre 2014 lors de la 154ème édition de la vente aux enchères des Hospices de Beaune. Le montant des ventes totales du millésime 2014 est porté à 7,3 millions d’euros. La hausse moyenne de grands crus est de 5,5% en moyenne.

Quelles sont les composantes de cette vente record et  historique, et l’impact sur le marché des grands vins de Bourgogne ?

Tout d’abord signalons que le nombre de pièces à la vente était en nette augmentation : 534 pièces en 2014 contre 443 en 2013. Une pièce de vin en Bourgogne est de 228 litres. Cette augmentation reflète un volume de vins produits en nette progression ; voici de quoi reconstituer les stocks de vin en Bourgogne.

Si la hausse des prix moyen est de 5,5%, on a pu assister à une stabilité et dans certains cas une légère baisse des cours des cuvées de rouge de la Côte de Beaune. Les prix des Volnay, Beaune et Pommard en village et en 1er Cru se sont montrés d’une réelle stabilité lors de l’ouverture de la vente. L’augmentation des prix des vins rouge porte sur 3,3%.

En revanche, les prix des Grands Crus de la Côte de Nuits se sont une nouvelle fois envolés, notamment avec un Clos de la Roche qui a établi un nouveau record de 74 900€ contre 65 000€ l’an dernier. Cette inflation est à mettre en relation avec le niveau remarquable des vins de ces appellations. Notons que les fermentations malo-lactiques ne sont pas encore faites au domaine des Hospices de Beaune et que dans ces conditions, il reste encore très difficile d’apprécier le niveau futur des vins rouges.

S’agissant des vins blancs, la moyenne des prix s’est appréciée de 14,5% : les blancs sont à ce stade plus faciles à goûter et laissent entrevoir une très belle qualité. Les rendements sont sur le millésime 2014 faibles et les augmentations de prix étaient prévisibles.

Notons que la Pièce du Président, un Grand Cru Classé de Corton-Bressandes s’est adjugée à 220 000€. Celle-ci a été achetée par un groupe de 6 amis canadiens sous les encouragements de Michel Drucker et d’Adriana Karembeu, promus pour l’occasion chauffeur de salle. Lors de cette vente, nous avons pu également constater une très bonne activité des acheteurs asiatiques.

L’équipe de Cavissima a profité de cette occasion pour déguster les vins de la Maison Louis Jadot, l’un des principaux éleveurs des vins des Hospices. Plusieurs cuvées ont pu être évaluées par notre comité de sélection dans des millésimes plus anciens.

Celles-ci seront proposées à la vente dans les semaines à venir. Serez-vous intéressés ?

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *