Vins Bordeaux primeurs 2015
beaujolais-nouveau-2011
beaujolais-nouveau-2011

Publié le 17 novembre 2011 Dans : Les actualités du vin Avec 1320 Vues

Comme chaque année aux alentours de la mi-novembre nous fêtons l’arrivée du Beaujolais nouveau. Mais savez vraiment pourquoi ?

Petit rafraîchissement de mémoire en ce jeudi 17 novembre date de sortie du Beaujolais nouveau 2011.

Tout commence  le 8 septembre 1951, avec un arrêté paru au Journal officiel qui indique que les vins d’appellation d’origine ne peuvent être vendus qu’à partir du 15 décembre. Cette nouvelle alarme les syndicats viticoles qui ne comptent pas laisser passer une telle décision. Aussi le 13 Novembre de la même année une nouvelle note éditée sous la pression des syndicats voie le jour et précise que dans certaines conditions des vins peuvent être commercialisés dès maintenant sans attendre le déblocage du 15 décembre. C’est alors que naît l’appellation « Beaujolais Nouveau ».

La date officielle du lancement de la commercialisation du Beaujolais nouveau sera alors fréquemment modifiée pendant plusieurs années et c’est en 1985 qu’elle sera fixée au 3éme jeudi de Novembre à la fois pour des raisons de calendrier (et ne pas faire d’ombre à l’anniversaire de l’armistice 😉 et de praticité (on préfère que l’ouverture du Beaujolais nouveau ne soit pas pendant un week-end).

Aujourd’hui 60 ans après les premières dégustations de Beaujolais nouveau la production représentent environ 450 000 hectolitres dont la moitié est exportée dans de nombreux pays, notamment  jusqu’en Asie où le Beaujolais Nouveau est aussi à la fête !

Comble de la situation : le Beaujolais Nouveau pouvant être commercialisé qu’à partir du jeudi 0H précise à cause du décalage horaire, nos amis les Japonais peuvent déguster la nouvelle récolte avant nous !!

Enfin, compte tenu du procédé de vinification du Beaujolais Nouveau qui utilise notamment la macération carbonique, le beaujolais nouveau ne sera pas un vin de garde et ne se conservera pas au-delà de six mois. Toutefois d’excellent Beaujolais sont disponibles et constituent de remarquables vins de garde avec notamment les Moulin-à-Vent, Fleurie et Brouilly.

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *