Cavissima: le blog sur le vin

Bordeaux Primeurs 2014

L’achat de Bordeaux en primeur consiste à prendre une réservation sur des grands crus vinifiés et encore en cours d’élevage.
Le système de la vente de vin en primeur suit un rituel bien rôdé à Bordeaux. Les châteaux mettent en vente une partie de leur production, ce qui leur permet d’encaisser par avance le fruit de leur travail, avant que les vins ne soient mis en bouteille.

Lire la suite de cette entrée »

Chez Cavissima nous aimons les blogs et le vin, c’est pourquoi nous avons décidé de créer cette chronique, ou nous vous ferons découvrir régulièrement de nouveaux blogs vin.

#1 Miss Glouglou: la plus accessible

Miss Glouglou

Miss Glouglou n’est ni sommelière ni Å“nologue, mais sa passion c’est le vin (avec modération). Son but: parler de vin sans rendre ses articles trop compliqués. Sa seule obligation: ne pas trop prendre cette boisson au sérieux.

Pédagogue et passionnée, ses articles et vidéos sont intéressants, facile à lire. Une fois plongé dans les archives de son blog, on en sort pas facilement ! La rubrique des vins animés est amusante, grâce à la technique du stopmotion, l’information est abordée sous un angle ludique.

Nos articles préférés:

- Pourquoi la loi Evin, on n’y comprends plus rien

Les implications de la loi Evin pour les vignerons, blogueurs, e-commerçants, …

 

- Qu’est-ce qu’un bon dégustateur?

Quels sont les réflexes à avoir pour être un bon dégustateur de vin ?

- François Audouze, le pape des vins anciens :

Dossier sur ce collectionneur de vins anciens qui sait comment déguster un vin vieux de quelques dizaines de décennies.

- Le Rouge et le Blanc: petits moyens, grands effets

Un magazine trimestriel qui a un très gros impact sur le marché du vin.

- #jesuischarlie: le vin aussi

Les vins aussi sont charlie.

 

Fred

Verre_Fotolia_63013811

Comme chaque année, les semaines précédant la présentation des vins ‘en primeurs’ par les propriétés de grands vins de Bordeaux  voient s’ébrouer différents acteurs du monde du vin pour presser les propriétaires de Grands Crus Classés (et autres) de rendre à la prochaine campagne des primeurs son caractère attractif au niveau des prix.

Lire la suite

 

Vous souhaitez investir dans les grands vins et vous êtes à l’écoute d’informations précises sur l’évolution des cotes de vins : retrouvez l’intervention du Président de Cavissima sur BFM Intégrale Placement.

Lire la suite

Réussir son investissement dans le vin

La réussite de votre projet d’investissement dans le vin dépend surtout de votre patience et de la diversification des vins achetés. Il faut absolument posséder dans votre cave des millésimes d’exception tels que 2010, 2009, 2005 et 2000 à Bordeaux.

Parker a récemment rappelé que les deux meilleurs millésimes de ces 50 à 100 dernières années étaient 2009 et 2010. « De tels millésimes d’exception se revendent toujours. » déclara-t-il. Les prix de ces deux millésimes ont connu  une très forte progression avant de connaitre, dans une certaine mesure, une correction à travers l’éclatement de la bulle spéculative.

C’est le moment idéal pour les acheter. Il faut toutefois rester prudent dans votre sélection et seulement garder ceux qui possèdent un véritable potentiel de valorisation.

Lire la suite

Les raisons d’investir dans ces grands crus

La tension sur le marché des Grands Crus de Bordeaux, notamment sur les millésimes 2009 et 2010, pousse les prix à repartir à la hausse, en ce début d’année 2015,  avec un achat concentré du marché américain pour les vins d’investissement. Comment faut-il interpréter cette évolution ? Doit-on se mettre à l’achat de vin ou à la vente quand on souhaite investir dans le vin ?

Nous avions annoncé fin 2014 qu’avec la dépréciation de l’euro face aux dollars, la demande devrait repartir. Le phénomène est en train de s’accélérer et nous assistons à une reprise des échanges et une hausse des cotes sur les Grands Crus de Bordeaux et principalement pour les millésimes majeurs 2009  et 2010.

A cela s’ajoute, les dégustations que Robert Parker fait progressivement en reclassant quasi-systématiquement les vins qu’il déguste sur ces millésimes. Ce fut le cas de Château Montrose qui est passé à 100/100 sur le millésime 2010. De plus, lors d’un diner il a également attribué la note de 100 au Château Haut-Bailly (Pessac-Léognan) 2009. La note étant attribuée lors d’un diner elle ne remplacera pas le 98+ actuel mais montre que Robert Parker apprécie ces millésimes et que les notes peuvent encore évoluer.

Pour mémoire, les notes du 2010 étaient inférieures à celles du 2009 : il faut s’attendre à ce que Robert Parker révise son jugement sur les 2010.

Nos recommandations sont claires : achetez encore ce que vous pouvez notamment sur le millésime 2009 et surtout sur le 2010, qui sera un très grand millésime de garde. Ces vins sont des actifs défensifs à mettre dans une cave à vin d’investissement. Rappelons que plus le millésime se garde et plus il peut changer de main avant de pouvoir être dégusté. Si vous en possédez en cave, conservez-les, soyez patients.

 

Pour plus de conseils sur l’investissement dans le vin, vous pouvez relire « Nos 2 conseils indispensables » ou « Les 3 bonnes raisons pour investir dans le vin« .

Winewoo est une application développée par une startup bordelaise qui se veut le Shazam du vin. Pour les néophytes: Shazam est une application qui permet à votre smartphone de reconnaître la chanson que vous entendez à la radio ou autour de vous.

Winewoo РComment ̤a marche?IMG_0454

Vous prenez en photo l’étiquette de votre bouteille avec votre smartphone, Winewoo reconnaitra alors votre vin. Vous obtiendrez ensuite une fiche d’informations sur laquelle vous retrouvez: l’appellation, l’encépagement, des indications de dégustation, les accords, l’histoire du château,…

Une fois votre vin reconnu, vous pourrez l’ajouter à la rubrique « ma cave » ou « coup de cÅ“ur ». Vous pouvez également donner une notation, laisser un commentaire ou envoyer la fiche d’information à un ami.

L’application dispose actuellement d’une base de donnée de 100.000 références Les producteurs de vin peuvent envoyer des informations pour compléter les fiches de leurs vins.

Lire la suite

sipa-ap-3057855-jpg_2672511_652x284Voici déjà plusieurs mois que le joueur de golf professionnel Gary Stal, lyonnais de 22 ans, participe au circuit européen. Ce jeune homme surdoué s’entraine avec quelques-uns des clients Cavissima en région lyonnaise et a eu la géniale idée de porter notre logo sur son polo.

Seulement voilà, Gary Stal vient d’entrer par la grande porte sur le circuit mondial en remportant de manière incroyable ce dimanche 18 janvier 2015  le tournoi HSBC d’ Abu-Dhabi, relayant ainsi respectivement le N°1 mondial Rory Mc Ilroy et le N°2 mondial Martin Kraymer aux seconde et troisième places.

Gary Stal a marché sur l’eau lors de la dernière manche en réalisant un parcours parfait en -7 avec notamment 16 trous touchés en régulation et un total de 27 putts.

Toute l’équipe de Cavissima félicite Gary pour son extraordinaire performance et le remercie de bien vouloir contribuer à nous faire connaitre dans les milieux du golf. Nous sommes forcément heureux en ce jour de voir ce garçon émerger au très haut niveau et enfin caresser son rêve de toujours. Son humilité, sa volonté de très bien faire, sa détermination, sa capacité à rester concentré sur son objectif sont autant de valeurs que nous partageons avec Gary.

Gary – nous te souhaitons bonne chance pour la suite.

L. Fabius homme de l'année

Chaque année la Revue des Vins de France, le premier journal dédié à l’amateur de vin, décerne prix et récompenses aux vignerons, dirigeants de cave a vin, blogueurs et autres spécialistes de l’innovation dans le vin. Invités de cette manifestation, nous avons le plaisir d’y croiser quelques-uns de nos vignerons favoris : Anne-Claude Leflaive, Jean-Michel Deiss, Florence Cathiard et Guillaume de Castelnau.

Cette année, confortablement installé dans le salon de réception de l’hôtel Bristol la cérémonie commençait avec Denis Saverot et tous les journalistes de la Revue des Vins de France quand soudain plusieurs barbouzes se sont positionnés à des endroits stratégiques. Nous étions en plein drame de l’affaire « Je suis Charlie » et le trouble s’est subitement installé dans l’audience.

Tout ce dispositif n’était en fait que le décor nécessaire à la participation de Laurent Fabius qui bientôt s’installait au premier rang de l’assemblée. Eh oui, notre ministre s’est vu remettre le Prix de l’Homme de l’Année 2015 par la RVF.

Monsieur Fabius est monté à l’estrade et nous avons eu le plaisir de découvrir un personnage ému et visiblement heureux de cette récompense. Il nous a expliqué avec beaucoup de simplicité son gout pour le vin sans pour autant être un grand spécialiste. Il nous a précisé qu’il souhaitait avoir une très belle cave à vins au Quai d’Orsay pour recevoir et honorer ses hôtes. Il a ajouté que partout il voyageait dans le monde, on lui parlait de vin français. Il a confirmé en tant que ministre du Commerce Extérieur combien le vin pèse dans la balance commerciale France.

Laurent Fabius a alors annoncé le lancement mondial de la Journée du Goût : un évènement qui aura lieu le 19 mars prochain et qui sera relayé par 1500 restaurateurs dans le monde entier. Le soir même, il recevra tous les ambassadeurs en France au Château de Versailles avec une très belle carte de grands crus.

Le moment de la photo venue, Laurent Fabius fut longuement applaudi et s’en est allé dans un salon privé déguster les vins des lauréats.

Revendre ses vins

Instrument notable vous permettant d’investir dans le vin, notre place de marché vin destinée à la revente des grands vins par les clients Cavissima  enregistre un succès encourageant.

Revenons ensemble sur les résultats prometteurs de l’année 2014.

La performance de la revente de vins sur notre place de marché en quelques chiffres :

  • 1 commande sur 7 provient de la place de marché.
  • Près de 400 reventes de vin sur l’année.
  • Durée moyenne de la revente : 36 jours.
  • 100 à 150 grands vins en ligne en permanence.
  • Durée moyenne de conservation pour les vins d’investissement : 17 mois.
  • Prix moyen fixé : 9% en dessous de la cote Wine Decider.

  Lire la suite