Cavissima: le blog sur le vin

Venez au salon du vin le Grand Tasting

350 Grands Crus vous donnent rendez-vous

Ce salon regroupe 350 des plus grands crus de France, agréés par le guide Bettane+Dessauve.
Le Grand Tasting, c’est la possibilitĂ© de vous faire dĂ©guster près de 1500 cuvĂ©es de grands vins au Carrousel du Louvre.

Une sélection de vin bio et biodynamie de haut vol

 

C’est année encore Cavissima sera présent et nous vous avons préparé une dégustation de haut vol ! Avec notre sommelier John Euvrard, nous avons sélectionné des vins de garde avec une attention toute particulière pour les vins bio et en biodynamie. Synonymes de soins méticuleux appliqués à la vigne et à la cave , les raisins sont sains et donnent à la dégustation des nectars plus complexes dotés d’une belle structure.
Cavissima est ainsi fière de présenter près de 130 références de vins en biologie et biodynamie.

Venez découvir notre sélection bio & biodynamie :
Domaine Marcel Deiss – Alsace
Domaine Alphonse Mellot – Loire
Château Fonroque – Bordeaux
Château Mentone – Provence
Montirius – Rhône
Clos Puy Arnaud – Bordeaux
Domaine David Duband – Bourgogne
M. Chapoutier – Rhône
Domaine Henri & Gilles Buisson – Bourgogne
FrĂ©dĂ©ric Mabileau – Loire
Champagne Stéphane Couche  
Domaine de Beaurenard – Rhône
Château Pontet-Canet – Bordeaux
Domaine de Terrebrune – Bandol
Château Fonplégade – Bordeaux

Livraison +0€ sans frais additionnels, livraison Jour J : nous vous présentons nos nouveaux services

Le Grand Tasting c’est Ă©galement l’occasion de vous rencontrer, d’Ă©changer autour d’un verre et de vous prĂ©senter nos nouveaux services :
- Livraisons + 0€ sans frais additionnel
- Livraison Jour J ou J+1 pour nos clients parisiens grâce Ă  l’ouverture de la cave de stockage de ParisC’est avec un grand plaisir que nous rĂ©pondrons Ă  toutes vos questions.

Pour ce grand Ă©vènement, nous avons un certain nombre d’invitations pour le Grand Tasting que nous souhaitons partager avec nos clients. Pour cela, veuillez remplir ce formulaire
Rendez-vous au stand N°84 pour vous faire déguster les meilleurs crus en biodynamie.

miquel-barcelo-mouton

C’est à partir du millésime 1945, que chaque année le Château Mouton Rothschild confie à un grand artiste la réalisation de son étiquette. C’est une véritable collection d’œuvre d’art qui se constitue au fil des années avec ce 1er Cru Classé de Pauillac. A l’occasion du millésime 2012, la Baronne Philippine de Rothschild, décédée l’été dernier, avait confié le soin au catalan Miquel Barceló de réaliser son étiquette.

Le peintre et sculpteur Miquel Barceló, né en 1957, est le créateur d’un univers artistique à la fois onirique et réaliste, faisant appel à des couleurs très marquées et des matériaux divers.  Le dessin réalisé pour le Château Mouton Rothschild 2012 offre une vision personnelle de l’emblème historique du château. Les deux béliers qui s’affrontent dans une joute symbolisent à la fois l’équilibre et l’harmonie du grand vin, défi relevé par les équipes du château pour élaborer un vin d’exception.

Hostel_Dieu_Beaune

Adriana Karembeu et Michel Drucker ont bien fait leur travail de chauffeurs de salle ce weekend. Cette 154ème édition des ventes aux enchères des Hospices de Beaune a battu tous les records: le résultat de 2013 de 5,7 millions a volé en éclat. La pièce du président quant à elle, est partie à 220.000 €.

Voici le top 5 des chiffres et records les plus marquants:

  • 8.082.525 € : le montant total de la vente.
  • 28% : la progression du montant total face Ă  2013.
  • 13.750 € : le prix moyen par pièce (hausse de 5,66%).
  • 74.900 € : nouveau record du lot le plus cher, un lot Clos-de-la-Roche Grand cru.
  • 14,57% : la progression des ventes du vin blanc.

 

Pour plus d’informations sur cette Ă©dition de la vente aux enchères et les consĂ©quences sur le marchĂ© du vin , lisez l’analyse de Thierry Godet, prĂ©sident de Cavissima.

Hospices de Beaune

Le record de 6,3 millions d’euros établi en 2013 a volé en éclat hier, dimanche 16 novembre 2014 lors de la 154ème édition de la vente aux enchères des Hospices de Beaune. Le montant des ventes totales du millésime 2014 est porté à 7,3 millions d’euros. La hausse moyenne de grands crus est de 5,5% en moyenne.

Quelles sont les composantes de cette vente historique et l’impact sur le marché des grands vins de Bourgogne ?

Tout d’abord signalons que le nombre de pièces à la vente était en nette augmentation : 534 pièces en 2014 contre 443 en 2013. Une pièce de vin en Bourgogne est de 228 litres. Cette augmentation reflète un volume de vins produits en nette progression ; voici de quoi reconstituer les stocks de vin en Bourgogne.

Si la hausse des prix moyen est de 5,5%, on a pu assister à une stabilité et dans certains cas une légère baisse des cours des cuvées de rouge de la Côte de Beaune. Les prix des Volnay, Beaune et Pommard en village et en 1er Cru se sont montrés d’une réelle stabilité lors de l’ouverture de la vente. L’augmentation des prix des vins rouge porte sur 3,3%.

En revanche, les prix des Grands Crus de la Côte de Nuits se sont une nouvelle fois envolés, notamment avec un Clos de la Roche qui a établi un nouveau record de 74 900€ contre 65 000€ l’an dernier. Cette inflation est à mettre en relation avec le niveau remarquable des vins de ces appellations. Notons que les fermentations malo-lactiques ne sont pas encore faites au domaine des Hospices de Beaune et que dans ces conditions, il reste encore très difficile d’apprécier le niveau futur des vins rouges.

S’agissant des vins blancs, la moyenne des prix s’est appréciée de 14,5% : les blancs sont à ce stade plus faciles à gouter et laissent entrevoir une très belle qualité. Les rendements sont sur le millésime 2014 faibles et les augmentations de prix étaient prévisibles.

Notons que la Pièce du Président, un Grand Cru Classé de Corton-Bressandes s’est adjugée à 220 000€. Celle-ci a été achetée par un groupe de 6 amis canadiens sous les encouragements de Michel Drucker et d’Adriana Karembeu, promus pour l’occasion chauffeur de salle. Lors de cette vente, nous avons pu également constater une très bonne activité des acheteurs asiatiques.

L’équipe de Cavissima a profité de cette occasion pour gouter les vins de la Maison Louis Jadot, l’un des principaux éleveurs des vins des Hospices. Plusieurs cuvées ont pu être évaluées par notre comité de sélection dans des millésimes plus anciens.
Celles-ci seront proposées à la vente dans les semaines à venir. Serez-vous intéressés ?

Enchères des Hospices de Beaune

La vente des Hospices de Beaune 2014 fera-t-elle recette?

La traditionnelle vente des Hospices de Beaune 2014 aura lieu le 17 novembre 2014. Cavissima couvrira cet évènement pour vous. Voici d’ores et déjà quelques informations préliminaires sur les conditions de cette vente de vin.

La vente de vin des Hospices de Beaune est une vente aux enchères de charité au profit des Hospices de la ville. Les vins sont proposés à la dégustation quelques jours avant l’évènement : ce sont des vins primeurs vinifiés par l’œnologue du domaine et destinés à être élevés par les plus grands éleveurs de Bourgogne.  Le domaine compte plus de 40 ha à ce jour et s’est composé au fil du temps de terres issues de donation. Si les vignes couvrent la majorité des terroirs de la Côte de Beaune et de la Côte de Nuits, on trouve principalement des vins dont les appellations sont proches de Beaune : Beaune, Pommard, Volnay, Meursault, Santenay, Corton et Pernand-Vergelesse.

La vente des vins se déroule à la bougie. Elle est chaque année animée par une ou deux personnalités people du monde du spectacle. On se souvient de Fabrice Lucchini qui avait déchaîné la foule ; de Carla Bruni qui avait promis à son acheteur ukrainien que s’il atteignait son prix objectif, elle enverrait son mari en personne livrer la Pièce du Président. Cette année ce seront Michel Drucker et Adriana Karembeu qui manieront la baguette pour rythmer et faire monter les enchères. Que pourront-ils faire valoir pour faire briller ce millésime ?

Un millésime 2014 dont les volumes sont proches de ceux de 2012

Si la grêle du 28 juin est venue perturber les secteurs de Beaune, Volnay, Pommard alors que le déroulement du cycle se présentait de manière idéale, il s’en est suivi un été médiocre rattrapé fort heureusement par un été indien exceptionnel. Un tri sévère aura dû être fait au domaine sur les Pinots Noirs dont les tailles des baies étaient remarquables, tandis que les Chardonnays offraient de petites grappes, signe annonciateur d’une petite et magnifique récolte.

Au total, ce sont pas moins de 510 pièces qui devraient être vendues, contre 420 en 2013 et 720 pour une année normale.

Sur le plan qualitatif, 2014 sera un joli millésime

Le régisseur et œnologue Roland Masse aura signé avec 2014 son dernier millésime. Il a souhaité mettre toute son expérience pour obtenir un millésime de grande qualité tout en finesse : tri sélectif, date de vendange un peu plus précoce, égrappage à 100% et cuvaison un peu plus courte. Nous nous exprimerons sur les qualités après notre dégustation de vendredi prochain, mais nous nous attendons à un très haut niveau en Côte de Nuits et dans les blancs et à un niveau assez hétérogène dans les rouges de la Côte d’Or.

Nous commenterons dès lundi le résultat de cette vente, dont l’impact nous semble tout à fait significatif. Tout d’abord parce que cet évènement participe à la promotion mondiale des vins de Bourgogne, mais également parce qu’il offre un baromètre significatif sur l’évolution des prix.

 

 

Chateau Coupe Roses

A la rencontre du Château Coupe-Roses, appellation Minervois

Profitant d’un été indien merveilleux dans le Languedoc (+29°C ce 25 octobre 2014), j’ai décidé de me rendre au Château Coupe-Roses pour déguster encore ces vins qu’on ne connait pas toujours très bien : les Minervois.

Le Château Coupe-Roses est un domaine parsemé de 45 ha qui s’étend sur la partie nord de l’appellation, sous la Montagne Noire, et appartient à l’appellation Minervois-La Caunette. Les vignes en coteaux sont plantées sur des sols pauvres parfois de schistes (comme en Faugères) ou d’argilo-calcaires avec une veine au manganèse. Les vignes sont situées entre 250m et 400m d’altitude. Coupe-Rose à l’origine qualifie ces tuiles produites avec l’argile au manganèse, si typique de La Caunette, et qui se vendaient à des prix supérieurs. La cave du domaine est d’ailleurs sur le site d’une ancienne tuilerie.

Le domaine a été repris dès 1987 par Françoise Le Calvez et son mari Pascal Frissant, œnologue. Un grand travail à la vigne a été entrepris pour rationaliser le vignoble et mettre en place les principes d’une agriculture biologique. Le domaine est en cours de reprise par le fils Mathias, lui-même titulaire d’un diplôme d’œnologie de l’université de Montpellier. Le domaine est par ailleurs conseillé par un très grand œnologue, qui intervient d’ailleurs au Domaine du Vieux Télégraphe (Chateauneuf du Pape). On devine de la malice dans l’expression de Mathias qui fourmille d’idée pour pousser davantage la qualité des vins. Il nous raconte avec bonheur que plusieurs autres jeunes voisins reprennent les terres de leurs anciens. Cette jeune génération viendra rompre avec celle de leurs ainés : nul doute qu’ils vont arrêter de s’ignorer pour se mettre à parler entre eux et peut-être un jour promouvoir l’appellation.

Si les argilo-calcaires au manganèse offrent aux blancs un terroir d’exception, la majorité des cépages rouges seront plantés sur les schistes : Syrah, Grenache noire et Carignan. Mais ce qui caractérise la gamme des vins blancs et rouges du Château Coupe-Roses, ce sont la fraicheur, la gourmandise et un niveau d’alcool modéré : des vins qu’on aime, des vins à boire.

A la dégustation sont proposées 3 cuvées de rouge :

  • Les Plots : cuvĂ©e Ă  base de Syrah, Grenache et Carignan. Ce vin dĂ©licieux, d’une couleur rubis est une belle introduction de ce que reprĂ©sente un joli Haut-Minervois. Un vins de garde par excellence avec une belle complexitĂ© proposĂ©e par ces 3 cĂ©pages.
  • Granaxa (dire Granacha) : 90% de Grenache et 10% de Syrah. Cette cuvĂ©e de haut-vol dĂ©livre un bouquet sensuel d’arĂ´mes de cerise confite et de cafĂ© moka. La bouche est fine et veloutĂ©e Ă  souhait. Une très jolie bouteille.
  • Orience : 90% de Syrah et 10% de Grenache propose une puissante matrice d’épices sur une trame de velours. Voici un vin d’un bel Ă©clat tout en fruit noir offrant une vraie longueur. A dĂ©guster avec plaisir et modĂ©ration sur un tajine.

Sur le millĂ©sime 2014, Mathias nous raconte qu’il sort Ă©puisĂ© de 2 semaines de vinification : « Contrairement aux autres vignobles du Languedoc, nous avons Ă©tĂ© Ă©pargnĂ© par les orages et le stress hydrique. Notre vignoble se trouve dans un couloir de vent qui permet d’échapper aux fortes pluies. Nous avons eu Ă  faire Ă  un millĂ©sime très gĂ©nĂ©reux en quantitĂ© et un niveau d’aciditĂ© Ă©levĂ© qu’il aura fallu contrĂ´ler jour et nuit pour obtenir les jolis vins que nous souhaitons offrir Ă  nos clients.

Pourquoi investir dans le vin en repositionnant vos achats sur des Bordeaux 2009 et 2010 ?

Les cours du vin et notamment des Grands Crus de Bordeaux ayant été malmenés depuis 18 mois, certains éléments nous permettent de croire que les cours doivent remonter.
Dans ces conditions, comment profiter du rebond et quels vins faut-il acheter au plus vite ?

Tout d’abord, si l’on analyse les différents indices proposés par le Liv-Ex, force est de constater un point d’inflexion autour de juillet 2014 avec 3 mois consécutifs de hausse sur tous les indices sauf sur le Fine Wine 50, l’indice des Premiers Grands Crus du classement 1855.
Quels sont selon nous les raisons de ce rebond ?

Tout d’abord, l’éclatement de la bulle a permis de retrouver des cours tout à fait attractifs notamment pour les Grands Crus des millésimes 2009 et 2010. En premier lieu, l’inévitable et attendu correction du taux de change euro/dollar va permettre de rendre les vins de Bordeaux encore plus attractifs outre-manche. Ce phénomène est loin d’être marginal quand on sait que les américains se portent à l’achat uniquement quand le cours du dollar leur est favorable, et que Robert Parker a fait savoir qu’il considérait que les prix de certains Bordeaux 2009 et 2010 étaient sous-évalués.

En second lieu, il faut considérer que les chinois ont repris dans une certaine mesure leurs achats et que les stocks vont pouvoir se dégonfler à Hong Kong et dans les grandes villes de Chine. La fameuse loi anti-corruption avait mis un frein réel sur les ventes de nos Grands Crus. Depuis, d’autres solutions ont été mis en place et ces mêmes Grands Crus réapparaissent progressivement dans les diners officiels. Par ailleurs, la consommation est en route en Chine et la demande repart progressivement. Les vins sont bus, ils ne sont plus nécessairement offerts.

Enfin, l’arrivée d’un joli 2014 est accueilli par la presse et l’engouement pour le vin va repartir avec des prix de sortie qui seront vraisemblablement à la hausse.

Dans ces conditions, il nous semble intéressant, pour quiconque souhaite investir dans le vin de considérer en premier lieu les Bordeaux des millésimes 2009 et 2010. Nous conseillons actuellement d’acheter les vins ayant des notes Parker entre 92 et 95 sur ces millésimes et dont les cours sont encore bien inférieurs à ceux des millésimes 2000 et 2005. Parmi ces valeurs, nous recommandons : Château d’Issan, Château Giscours, Château Beychevelle.

N’hésitez pas à demander conseil auprès de nos collaborateurs.

John Euvrard SĂ©lectionneur Ă  Cavissima

Nous avons eu le plaisir d’accueillir nos clients mardi 22 octobre pour une dégustation animée par notre sommelier John Euvrard.

Le thème sélectionné pour cette rentrée était les grands terroirs du Languedoc. John Euvrard a, tout d’abord, présenté cette large appellation de 40 000 hectares. Région reconnue pour ses Vins de Pays, maintenant appelés IGP (Indication Géographique Protégée) mais qui offre une grande diversité de terroirs, et donc de profils de vins.

Le Languedoc a subit un renouveau depuis plusieurs années et nous avons l’opportunité de découvrir régulièrement de nouveaux domaines qui subliment les cépages locaux tels que le Grenache, le Mourvèdre ou encore la Syrah. Les 19 appellations de la région sont relativement jeunes avec dans les dernières appellations reconnues les Terrasses du Larzac qui a obtenu l’AOP (Appellation d’Origine Protégée) en 2012.

 

La dégustation débute avec une nouvelle référence sur le catalogue Cavissima : La Lionne, Domaine de l’Engarran 2012. Deux sœurs (Diane Losfelt et Constance Rérolle) sont à la tête de ce magnifique domaine. Un vin gourmand et fruité qui est très agréable à déguster maintenant. Accompagné de grillades ou en apéritif, une belle découverte. Best After / Best Before : 2014/2016.

Ensuite, nous nous dirigeons vers le Minervois avec La Ciaude du Domaine Anne Gros & Jean-Paul Tollot. Nous avons la chance de déguster le millésime 2010. Anne Gros fait partie des grandes dames de Bourgogne. Grande viticultrice, elle a décidé d’exploiter le beau terroir du Minervois et d’y apporter sa touche bourguignonne. Un vin d’une finesse remarquable et d’un équilibre parfait. Le millésime 2012 est au catalogue. Best After / Best Before : 2016/2020.

Nous continuons vers une autre nouveauté du catalogue Cavissima. Le Prieuré de Saint Jean de Bébian 2010. Un vin puissant qui n’a pas encore révélé toute la complexité de son caractère. Encore très jeune (Best After/Best Before : 2015/2020), ce vin exprime des arômes de fruits noirs et d’épices. Un vin au style plutôt musclé mais tout en élégance. Elu producteur de l’année par Bettane & Desseauve !

Pour finir, nous avons découvert la cuvée les Maros du domaine le Clos de Serres 2013. Situé sur les Terrasses du Larzac, Béatrice et Sébastien Fillon sont des vignerons de talent. Une belle fraicheur, des tanins soyeux accompagnés de notes de fruits mûrs et épicées. Un régal comme le dit si bien John Euvrard.  Best After / Best Before : 2015/2018

Encore un agréable moment passé en compagnie de nos clients et de John Euvrard. Nous vous en remercions !
L’équipe Cavissima.

Cavissima chouchoute la France

Au moment même où se fête le cinquième anniversaire de l’entreprise, Cavissima annonce deux nouveaux services destinés à rendre son offre de cave en ligne encore un peu plus à la portée de tous : l’ouverture d’une cave de stockage parisienne et la livraison sans frais additionnels.

Stockage Vin Paris

La cave de stockage vin Paris permet aux clients de Paris et de l’Ile de France d’être livrés dans des délais très courts du lundi au vendredi.
Si la commande est passée avant 11h00, les vins sont remis en main propre, sur rendez-vous préalable, le soir même entre 18h00 et 20h30, pour les adresses situées à Paris intramuros et dans les communes du 92.
Pour les adresses situées dans les 77,78, 91, 93, 94 et 95, les vins seront remis le lendemain.
La cave de stockage, dont le lieu reste bien évidemment confidentiel, a été auditée par John Euvrard, notre sommelier, et dispose d’une infrastructure conforme au cahier des charges fixés par Cavissima.

L’accès illimité à la cave Paris est une option tarifée à 39€ par an.
Cette option permet de transférer autant de bouteilles et de magnums de vin qu’on le souhaite de la Cave de Beaune vers la Cave de Paris, et de se faire livrer Jour J ou J+1.

Nos nombreux clients franciliens dispose désormais d’un service ultra performant pour un coût moindre, simplifiant la mise à disposition de leurs propres vins. Parfait pour des diners entre amis qui s’improvisent de plus en plus à la dernière minute.
« Nombreux sont les clients qui nous ont réclamé ce service en nous faisant savoir que c’était tout de même dommage d’aller chez le caviste quand on a du vin en cave chez Cavissima »  précise Thierry Goddet.

*Livraison en France sans frais additionnels

Et pour simplifier encore plus l’accès à ses propres vins en cave, Cavissima introduit la livraison 0+€, c’est-à-dire sans frais additionnels.
Le principe est simple : les frais de livraison (caisse entière) sont prépayés via des frais de gestion prélevés lors de l’achat des vins.
Ces frais de gestion sont de 1,20€ par bouteille et 2,40€ par magnum. Ils couvrent les frais de livraison en France, le conseil à l’achat et la mise à jour des cotes fournies sur le site Cavissima.

« Nombreux étaient les clients qui trouvaient excessif nos frais de livraison et qui d’ailleurs trouvaient anormal d’avoir à payer la livraison pour des biens qui leur appartiennent depuis longtemps. Nous avons voulu simplifier le processus et rendre cette livraison indolore pour le portefeuille du client ».

Ce principe de livraison sans frais additionnel s’applique donc pour toutes livraisons en France métropolitaine et Corse. Un supplément de 1,50€ par bouteille reste cependant facturé dans le cas de caisse panachée soit 9€ la caisse de 6 bouteilles.

..* La livraison + 0€ (sans frais additionnel) est valable en France mĂ©trpolitaine + Corse. Elle est prĂ©-payĂ©e via les frais de gestion perçus Ă  l’achat.

Cavissima a 5 ans

Le 16 octobre 2014, j’ai eu le plaisir de réunir à Lyon une cinquantaine d’invités pour fêter le cinquième anniversaire de la société. J’ai pu réunir ainsi quelques-uns de nos actionnaires, nos fournisseurs partenaires locaux, des anciens collaborateurs et tout le personnel de l’entreprise. C’était l’occasion sympathique, une coupe de Champagne à la main (merci la maison Henriot), de retracer les principaux évènements de notre histoire : la création de l’entreprise, le rôle de John Euvrard pour obtenir des allocations prestigieuses, les différents prix et trophées cumulés depuis 2010 et la mise en place d’une équipe de professionnels pour vendre, mettre en ligne, acheter, gérer et comptabiliser les flux de l’entreprise.

Cavissima, c’est aujourd’hui près de 1 700 clients satisfaits et 60 000 bouteilles sous gestion dans deux caves : Beaune et Genève. C’est aussi une équipe de 7 collaborateurs au service de clients désireux de faire une cave plaisir ou d’investir dans le vin que ce soit dans le cadre d’une cave patrimoniale ou un placement de diversification patrimoniale

Cavissima, c’est l’histoire incroyable d’un projet complètement innovant dans le très concurrentiel univers de la vente de vin sur internet : proposer de la cave en ligne. A l’origine, j’avais pensé servir les expatriés français désireux de se constituer une cave a vin à distance en utilisant internet pour l’achat et la gestion de grands vins. Puis ce faisant les services proposés n’ont cessé d’évoluer. Nous sommes restés attentifs aux besoins exprimés par les clients et avons ainsi développé des offres très adaptées pour répondre à l’envie des français d’investir dans le vin.

Pour l’heure la société connait un développement constant : de nombreux projets dont l’ouverture d’une cave à Paris et la livraison en France sans frais additionnels vont nous permettre de continuer sur notre trajectoire de croissance.

Un projet de levée de fonds est toujours en cours pour nous permettre d’accélérer notre développement en France et à l’étranger.