Vins Bordeaux primeurs 2015
caisse-bois
caisse-bois

Publié le 25 mars 2014 Dans : Investir dans le vin : toutes les infos utiles, Les actualités du vin Avec 1181 Vues

Caisse bois de Crus de Bordeaux

Nous sommes à la fin du mois de mars 2014, et la question est bien de savoir s’il faut vendre ou acheter ses Bordeaux 2011.

Le millésime 2011 à Bordeaux est un millésime contrasté en termes de qualité.
Les Bordeaux blancs et notamment les liquoreux sont excellents ; les Bordeaux rouges sont bons sans être pour autant d’une qualité exceptionnelle.
La campagne des primeurs s’était produite dans un climat de frilosité sur les prix. Quelques Châteaux à l’instar du Château Pontet-Canet et Château Pape-Clément avaient compris la nécessité de descendre les prix de sortie et de les rapprocher de la borne référence : les prix de sortie du millésime 2008.

Les cours de ce vin ne semblent pas réellement décoller et restent assez stable par rapport à leur prix de sortie. Considérons ici plusieurs observations :

  • Robert Parker n’a toujours pas re-noté les vins de ce millésime 2011, alors que la majorité de ceux-ci sont en bouteille depuis fin 2013. Sa notation définitive interviendra en juillet 2014.
  • Les millésimes qui suivent sont de qualité équivalente, mais rarement meilleurs que ceux du 2011.
  • Un manque de volume disponible s’installera progressivement en raison de maigres récoltes, notamment avec la mise sur le marché des 2013
  • Les vins du millésime 2011 seront faciles à déguster d’ici 2016 et deviendront recherchés à cette époque.

Dans ces conditions, il nous semble opportun de profiter de prix relativement bas pour continuer à porter à l’achat les Bordeaux 2011. Les critères pertinents sont les notes Parker et le positionnement prix entre les 2008, 2011 et 2012. Il serait préférable de privilégier les vins dont les prix des millésimes 2011 et 2012 sont assez proches.

A la vente, il  nous semble précoce de se débarrasser de ses 2011. La rareté est loin d’être installée et la demande sur ce millésime, encore trop jeune pour être dégusté, n’est pas encore au rendez-vous.

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *