Vins Bordeaux primeurs 2015
Les meilleurs Primeurs 2010 à mettre en cave
Les meilleurs Primeurs 2010 à mettre en cave

Publié le 2 juin 2014 Dans : Investir dans le vin : toutes les infos utiles, Les actualités du vin Avec 830 Vues

Dans un millésime hétérogène tel que 2013 à Bordeaux, il semble parfois difficile de sélectionner ses vins pour la consommation ou pour l’investissement.

Faut-il vraiment avoir du Bordeaux 2013 dans sa cave ?

La réponse est oui, mais la sélection doit être rigoureuse.

Afin de vous aider dans votre choix, Cavissima a analysé en détails la campagne Bordeaux 2013 et mis en place un système de notation sur 5 étoiles pour les vins plaisirs et les vins d’investissement.

Quels sont les critères de sélection des vins plaisirs ?

Tout d’abord, les vins du millésime 2013 sont des vins gourmands et légers qui seront à consommer plus rapidement que les Bordeaux 2012. Cependant, la dégustation En Primeurs a révélé de belles surprises. Il est difficile de faire des généralités sur les appellations donc notre analyse s’est effectuée par château.

Nos critères de sélection sont les suivants :

La qualité du vin

Des vins d’exceptions comme les Premiers Grands Crus Classés auront leur place dans le haut du classement avec 4 ou 5 étoiles en fonction des vins. Les notes des critiques nous serviront de base pour les vins que nous n’avons pas pu déguster.

Les grands vins blancs étaient très appréciés avec de très beaux souvenirs de dégustation. Ils bénéficient de très belles notes des critiques américains (Wine Advocate et Wine Spectator) mais aussi des critiques français Bettane & Desseauve ou encore la Revue des Vins de France. Nous pouvons prendre l’exemple de La Mission Haut-Brion ou encore Haut-Brion Blanc qui ont reçu les notes de 94-96 et 93-95 respectivement.

Du côté des rouges, nous pouvons noter les magnifiques Châteaux Léoville Las Cases et Ducru-Beaucaillou. Ces supers seconds méritent bien leurs 5 étoiles !

 Le rapport prix / plaisir

Le prix de vente aura également un impact sur notre note finale. Le Château La Confession, par exemple, nous a beaucoup séduits lors de la dégustation primeurs et son prix reste très sage. Il représente un excellent rapport prix/plaisir !

Comment choisir son Bordeaux 2013 pour investir ?

Tous les grands vins du millésime 2013 ne présenteront pas un fort potentiel de valorisation. Certains n’ont pas assez baissé leur prix de vente, pour d’autres châteaux c’est la qualité qui n’est pas au rendez-vous dans ce millésime difficile. En d’autres termes il va falloir être vigilant dans la sélection des vins pour votre investissement vin.

Nos experts vous recommandent de surveiller les indicateurs ci-dessous. Ce sont ces éléments qui, après une analyse poussée, nous ont permis d’attribuer une note investissement sur cinq étoiles.

1. L’avis des critiques

Outre la qualité gustative du vin, nous allons surtout suivre l’avis des critiques internationaux. Robert Parker et son équipe du Wine Advocate sont les premiers critiques à regarder. En effet, sa notation sur 100 influence le choix des acheteurs et donc va créer l’effet de rareté nécessaire à la prise de valeur. Pour le millésime 2013 c’est Neal Martin qui a publié ses notes sur le Wine Advocate. Les notes du Wine Spectator sont également à prendre en compte.

Nous vous suggérons de favoriser les notes supérieures à 90 points.

2. La valeur de la marque

La renommée d’un château va impacter la demande mondiale pour celui-ci. En effet, la quantité produite en 2013 est plus basse que les années précédentes suite aux tris nécessaires pour conserver la qualité optimale de ces grands vins. Une demande forte et/ou en augmentation aura forcément un impact sur la rareté du produit.

Un vin comme le Château Margaux est une référence en France comme à l’étranger, la demande est très grande pour ce vin. D’autres châteaux tels que le Château Pape Clément sont des valeurs montantes et méritent leur place dans votre cave d’investissement.

3. Le prix de sortie primeurs 2013

Le positionnement prix de chaque château est stratégique pour cette campagne Primeurs. Nous avons enregistré une baisse moyenne de 8% par rapport au prix de sortie primeurs 2012.

Il est également intéressant de comparer ces prix avec les prix de sortie du millésime 2008. En effet, lorsque les millésimes 2009 et 2010, années d’exceptions sur Bordeaux, ont été mis en vente les prix se sont envolés. Il est donc normal que les prix redescendent à un tarif plus classique.

Pour vous aider nous avons mis en avant les variations dans notre catalogue Primeurs.

Comment évaluer un Bordeaux 2013

Les évolutions passés ne présagent pas des évolutions futures mais si vous souhaitez analyser des courbes, nous vous conseillons de regarder les variations de la cote du millésime 2008 (disponible dans la boutique investissement pour les clients Cavissima).

Le millésime 2013 ne sera pas le millésime du siècle mais en sélectionnant minutieusement vos achats grâce à notre analyse, vous pourrez avoir de beaux moments de dégustations ou faire un bel investissement vin. N’hésitez pas à contacter notre équipe d’experts pour plus de renseignements.

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *