Vins Bordeaux primeurs 2015

Publié le 11 avril 2014 Dans : Les actualités du vin, Tout sur les vins Primeurs Avec 1302 Vues

lnav_nealmartinprofNeal Martin, l’un des critiques favoris de l’équipe de Robert Parker pour le Wine Advocate publie ce jour ses notes de dégustation sur les Bordeaux Primeurs 2013.

La campagne En Primeurs a de l’intérêt mais seulement au bon prix voilà comment Neal Martin résume la campagne Primeurs 2013 à Bordeaux. Il sera donc stratégique d’observer les prix de sorties des Primeurs 2013 afin de faire les achats les plus pertinents dans cette campagne jugée si sévèrement et parfois injustement par les critiques.

Voici un récapitulatif des meilleures notes par appellation et des commentaires de Neal Martin suite à ses dégustations.

Les notes Bordeaux Primeurs 2013 de Neal Martin

Saint Estèphe

Saint-Estèphe a le potentiel de surpasser les autres appellations pour deux raisons :
•  L’appellation a été épargnée par la majorité de la pluie qui s’est abattue sur le vignoble au moment des vendanges
•  Les sols sont riches en argile donc profite d’une régulation hydrique naturelle

Château Cos d’Estournel (91-93)
Château Montrose (91-93)
Château Calon-Segur (89-91)
Château Meyney (88-90)

Pauillac

Une appellation qui sublime dans les années d’exceptions mais également dans les millésimes plus difficiles où le terroir joue un rôle crucial.
Petit secret de Neal Martin : Le Petit Mouton est le meilleur second vin des Premiers Crus Classés !

Château Mouton-Rothschild (92-94)
Château Lafite-Rothschild (91-93)
Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande (90-92)
Château Grand Puy Lacoste (90-92)
Le Petit Mouton (90-92)
Château Lynch Bages (89-91)
Château Pichon Longueville Baron (89-91)
Château Pontet Canet (89-91)
Château Batailley (89-91)
Château d’Armailhac (88-90)
Château Duhart Milon (88-90)
Château Haut Batailley (88-90)

Saint-Julien

L’appellation la plus fiable d’un millésime à l’autre a produit quelques vins qui sortent du lot dans le contexte actuel de cette année 2013. Les stars de ce millésime sont sans surprise : Ducru-Beaucaillou et Léoville-Las-Cases.

Château Ducru Beaucaillou (92-94)
Château Leoville Las-Cases (92-94)
Château Leoville Poyferre (90-92)
Château Lagrange (89-91)
Château Leoville Barton (89-91)

Margaux

Le Château Margaux garde sa suprématie dans ce millésime.

Château Margaux (91-93)
Château Palmer (90-92)
Château d’Issan (90-92)
Château Kirwan (90-92)
Château Rauzan Segla (89-91)
Château Giscours (88-90)

Pessac-Léognan

C’est dans cette appellation que Neal Martin a découvert les meilleurs vins du millésime 2013 avec un coup de cœur particulier pour les blancs et notamment la Mission Haut Brion Blanc.

Château La Mission Haut Brion Blanc (94-96)
Domaine de Chevalier Blanc (93-95)
Château Haut Brion Blanc (93-95)
Château Smith Haut Lafitte Blanc (92-94)
La Mission Haut-Brion (91-93)
Château Pape Clement (91-93)
Château Carbonnieux Blanc (91-93)
Château La Tour-Martillac Blanc (91-93)
Château Smith Haut Lafitte (90-92)
Château Pape Clement Blanc (90-92)
Château Larrivet Haut-Brion Blanc (90-92)
Domaine de Chevalier (89-91)
Château Haut Brion (89-91)
Château Carbonnieux (88-90)
Château Haut Bailly (88-90)

Pomerol

Pomerol offre certains des meilleurs 2013 ! Cependant les quantités sont encore plus faibles que d’habitude. Le Vieux-Château-Certan a réduit ses rendements de moitié. Neal Martin relance le sujet d’une classification dans cette appellation qui, d’après lui, serait grandement bénéfique.

Château l’Eglise-Clinet (94-96)
Château Lafleur (93-95)
Vieux Château Certan (92-94)
Château La Violette (92-94)
Château L’Evangile (91-93)
Petrus (90-92)
Château Clinet (90-92)
Château La Conseillante (90-92)
Clos l’Eglise (90-92)
Château Trotanoy (90-92)
Château La Fleur-Petrus (90-92)
Château Le Gay (90-92)
Château Gazin (89-91)
Château Latour-à-Pomerol (89-91)
Château Bellegrave (89-91)
Château Le Bon Pasteur (89-91)
Château Bourgneuf (89-91)
Château Certan-de-May (88-90)

Saint-Emilion

La grande surprise de Saint-Emilion fut le Château Figeac. Rappelons que Robert Parker n’a pas dégusté ce château en 2009, 2010 et 2011 et avant cela les notes ne dépassait pas 90. Il ne retourna au Château qu’à l’arrivée de Michel Rolland comme conseiller pour le millésime 2012.

Château Tertre-Rôteboeuf (92-94)
Château Ausone (91-93)
Château Figeac (91-93)
Château Bellevue-Mondotte (91-93)
Château Cheval Blanc (91-93)
Château Pavie (91-93)
Château Pavie-Decesse (91-93)
Le Dôme (91-93)
La Mondotte (91-93)
Château Valandraud (91-93)
Château Troplong Mondot (91-93)
Château Angelus (90-92)
Château Canon (90-92)
Clos Fourtet (90-92)
Château Beausejour Bécot (89-91)
Château Fleur Cardinale (89-91)
Château Belair-Monange (88-90)
Château Canon-la-Gaffelière (88-90)
Château Fombrauge (88-90)

Accéder à tous les Primeurs 2013

fiche autheur Thierry Goddet

1 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *