Vins Bordeaux primeurs 2015
Francois Chidaine : la passion du vin
Francois Chidaine : la passion du vin

Publié le 13 août 2015 Dans : A la découverte du monde du vin Avec 1880 Vues

Aujourd’hui nous saluons le Domaine de François Chidaine, dont les vins procurent un plaisir inouï. A l’heure où des démarches procédurières mettent à mal le fruit de nombreuses années de travail et de passion, François Chidaine annonce qu’il ne baisse pas les bras.

Nous souhaitons rendre hommage à son courage et à son talent, et nous vous proposons de découvrir ses millésimes 2014.

Francois Chidaine : la passion du vinCrédit photographique © Domaine François CHIDAINE

 

Avez-vous déjà eu la chance de déguster les vins de François Chidaine ?

Si ce n’est encore fait, je vous invite à les mettre en cave, les oublier et les servir au moment d’une fête. Sans parler des prix très attractifs de chacune des cuvées que produit ce maître du Chenin de Loire, la dégustation des vins Chidaine est un moment de plaisir intense.

 

Les vins de Chidaine : des dégustations mémorables

J’ai eu l’occasion de servir une première fois ses vins à la dégustation à La Réunion : déjà la cuvée les Tuffeaux en demi-sec soutenait largement la gastronomie locale et ses épices.

Récemment, j’ai servi cette cuvée millésime 2009 sur une soupe thaïe à la crevette, lait de coco, gingembre et citronnelle, et c’était une pure merveille pour les sens ! Le vin exhalait des arômes de fruits confits et d’agrumes. Sa trame à la fois dense, fraîche et onctueuse enveloppait le palais d’une douceur et d’une longueur sans égal, calmant avantageusement le léger feu des épices. La bouteille n’a pas fait long feu et tous mes invités s’en souviennent encore.

Les cuvées de vin sec sont également magnifiques et procurent un plaisir sans nom avec les poissons grillés ou en sauce.

 

Des vins pourtant trop méconnus

Il faut dire que François Chidaine possède une réelle maîtrise de la biodynamie et ses vins sont droits, élégants, frais, ouverts, avec ce supplément d’onctuosité qu’offrent parfois les grands chenins de Loire, malheureusement trop méconnus.

J’aime les vins de Chidaine autant que les vins de son voisin Huet à Vouvray. Chidaine est sans aucun contexte, l’un des papes de Montlouis, tout comme la Taille Aux Loups de Jacky Blot.

 

D’une rive à l’autre de la Loire…

Seulement voilà, François Chidaine, président de l’appellation Montlouis, située rive gauche de la Loire, possède également 10 ha de vignes qu’il a achetées il y a une dizaine d’année à Vouvray, l’autre appellation emblématique de la région de Tours. Donc sur la rive droite de la Loire.

Moins de 3 kilomètres séparent les deux villages, si ce n’est le fleuve. Chidaine a remis en état plusieurs parcelles, dont Les Argiles et le Clos Baudoin, l’une des plus belles parcelles de l’appellation. Comme tout producteur d’exception, il contribue à magnifier les Chenins de l’appellation Vouvray.
Un décret du syndicat des Vins de Vouvray vient de stipuler que seuls les vins vinifiés dans la commune de Vouvray ne pouvaient prétendre à l’appellation Vouvray.

La maison Chidaine qui va bientôt commercialiser son 2014 ne pourra plus faire valoir l’appellation Vouvray sur ses bouteilles… Quelle absurdité ! Clochemerle quand tu nous tiens…
Cette mauvaise nouvelle vient une fois de plus contrarier les plans de notre partenaire François Chidaine, qui ne baisse pas les bras pour autant.

Le collectif de l’Union des Gens de Métier était déjà venu en aide en soutenant financièrement ce producteur en avril 2015 : une vente aux enchères exceptionnelle organisée par Christie’s avait permis de collecter des fonds pour soutenir le vigneron frappé par la grêle en 2012 et dont les mauvaises intempéries avaient également réduit le volume 2013. Quelques maisons comme le domaine de Vissoux et Roumier avaient généreusement proposé des double-magnums à la vente.

 

Place aux millésimes 2014

Les vins du millésime 2014 de François Chidaine sont d’ores et déjà en vente : ne passez pas à côté de ses grandes cuvées placées sous le signe de la richesse, la fraîcheur et l’équilibre. Les rares vins du millésime 2012 et 2013 sont déjà épuisés.

Place à ce joli millésime auquel devrait succéder un très beau 2015 qui s’annonce (à l’heure de cette publication) sous les meilleures auspices !

> Découvrir les cuvées 2014 de Chidaine

 

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *