Vins Bordeaux primeurs 2015

Publié le 12 mai 2010 Dans : A la découverte du monde du vin Avec 862 Vues

vin frontonROC est le domaine de la famille RIBES qui depuis 1974 s’attache à révéler la personnalité d’un terroir très particulier. Retrouvons ici l’histoire de cette famille et vivons avec eux la passion qui les anime.

Quelques 25 km au nord de Toulouse,  dirigez vous vers Montauban en direction du Tarn pour y découvrir ses terrasses. C’est ici que vous accèderez au royaume de la Négrette. C’est le Fronton ou  une appellation d’origine contrôlée qui couvre 1830 ha sur plusieurs communes réparties dans les départements de Haute-Garonne (31) et Tarn-et-Garonne (82) :

Bouloc, Castelnau-d’Estrétefonds, Fronton, Saint-Rustice, Vacquiers, Villaudric, Villematier, Villemur-sur-Tarn, Villeneuve-lès-Bouloc , Bessens, Campsas, Canals, Dieupentale, Fabas, Grisolles, Labastide-Saint-Pierre, Montbartier, Nohic, Orgueil, Pompignan

Les premiers ceps de vignes du frontonnais ont été plantés par les Romains, mais la Négrette, cépage typique de l’appellation Fronton, n’apparaît qu’au XIIème siècle. A cette époque, les vignes étaient la propriété de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, plus tard Ordre de Malte. Les Chevaliers ont implanté un cépage rapporté de Chypre, appelé « Mavro » (du grec ?????, qui signifie noir) dans leur commanderie. Au fil des ans, le « Mavro » devint « Négrette ».

Cépage principal des vins rouges et rosés, la Négrette entre obligatoirement pour 50 % dans l’encépagement de l’appellation Fronton. C’est ce cépage fin et délicat, aux arômes subtils de violette, de fruits rouges et de réglisse, qui donne aux vins de Fronton leur personnalité et leur charme.

La famille RIBES

C’est en 1981, que l’ainé des frères RIBES, Jean Luc quitte l’école pour travailler au domaine familial.  Sans expérience, il ne se fait pas petit pour autant. Il bouleversa même l’ordre établi, puisqu’il décide de laisser l’herbe dans la vigne. C’était alors un pionnier de l’enherbement et veille sur sa vigne sans relâche : quand la vigne va, le raisin est beau. Jean Luc est chargé de la culture des 24 ha du domaine. Quand il ne travaille pas sa terre, il gratte sa guitare et chante Brassens.

Frédéric, le cadet a étudié les mathématiques, la biochimie, et l’œnologie. C’est à lui que revient la charge des vinifications. Il impose la Syrah comme composant mineur des vins du ROC en soutien de la Négrette et donne ainsi naissance au Don Quichotte.  « J’aime son fruit immédiat, ses tannins fins, son subtil équilibre, sa spiritualité… ».

L’épouse de Frédéric, Catherine est l’administrative et la cheville commerciale du domaine. Intuitive et passionnée, elle aime participer aux choix des assemblages. C’est la caution féminine de ce domaine. Un ciment indispensable à la belle humeur et au plaisir du travail.

Pierre Salma, lui arrive en 1993 au Roc. Tout de suite il s’associe aux deux frères pour planter et agrandir le domaine. Il participe au travaux de la vigne et à la cave.

Le Domaine et ses vins

C’est un vignoble de 24 ha entièrement enherbé : objet d’une observation curieuse et attentive. Les vinifications sont parcellaires. Le sol et sous-sol sont faits de boulbènes et marnes caillouteuses pour donner au vin une forte générosité. Les cépages sont : la Négrette, la Syrah, le Cabernet et le Cabernet Sauvignon.

Le domaine produit :

–          La Cuvée Réservée (Négrette, Syrah, Cabernet) fait l’objet d’un élevage en barrique pendant 1 an.

–          La Cuvée Don Quichotte (Négrette, Syrah) fait l’objet d’un élevage de 18 mois en foudres et en barriques. Le bois est à peine perceptible. C’est un vin de garde d’une grande fraicheur et d’une grande franchise.

–          La Cuvée Classique (Négrette, Syrah, Cabernet et Cabernet Sauvignon) sur le fruit.

–          Le Rosé (Négrette, Syrah, Cabernet) vinifié en saignée. C’’est un rosé de gastronomie.

Visionnez la vidéo de la révélation

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *