Vins Bordeaux primeurs 2015
Déguster le Château Bouscassé Madiran Vieilles Vignes 2007
Déguster le Château Bouscassé Madiran Vieilles Vignes 2007

Publié le 19 novembre 2015 Dans : Les dégustations de vin des professionnels et des sommeliers Avec 1183 Vues

En cette imminente saison hivernale, John Euvrard, Meilleur Ouvrier de France Sommelier 2007 a choisi de déguster le Château Bouscassé Madiran Veilles Vignes 2007 pour Cavissima.
Ce vin typé au très long potentiel de garde n’a pas fini de vous surprendre. Découvrez à travers cette dégustation comment adapter votre cuisine à ce millésime et débouchez votre bouteille au moment le plus propice grâce aux conseils de notre sommelier.

Pour cette nouvelle dégustation, nous allons nous rendre dans le Sud-Ouest sur l’appellation Madiran, de vrais vins de saison hivernale.
Goûtons ensemble et apprenez à Déguster le Château Bouscassé vieille vigne millésime 2007.

 

Château Bouscassé : propriété d’un homme révolutionnaire du Madiran

Le Château Bouscassé est la propriété familiale historique d’Alain Brumont qui est propriétaire aussi du Château Montus et est peut-être la personne qui a le plus révolutionné l’appellation Madiran dans les années 80. Il a emmené Madiran au-devant de la scène à travers plusieurs cuvées dignes des plus grands vins de Bordeaux et il a modernisé le style de Madiran. Le Château de Bouscassé appartenait à l’origine à son père.

 

Un temps d’élevage important, garantie de la complexité du vin

Alain Brumont continue aujourd’hui à vinifier ce vin et la cuvée veilles vignes est un Madiran d’une grande typicité. D’une part parce que le cépage Tannat, qui est un cépage local, y est plus que majoritaire avec presque 100% (un élevage en fût avec une grande part de bois neuf).

Ce sont des vins qui demandent beaucoup de temps et imposent des élevages très longs pour amener toute cette complexité et surtout assouplir les tannins très denses et très massifs comme on trouve habituellement sur les vins de Madiran.

 

Un vin fort en densité et puissance à la fois en bouche, au nez et à la vue

Nous voyons que ses couleurs sont typiques : une robe très dense et noire, presque comme de l’encre, très peu de limpidité.

Le nez quant à lui est caractéristique : un mélange de notes encore finement boisées, très légèrement vanillées avec des touches de Zan et de réglisse.
Il y a très peu d’évolution, ce sont des vins qui demandent beaucoup de temps pour arriver à maturité.
Il reste très plaisant, encore un peu sauvage.

La bouche est dense, concentrée, encore massive. Les tanins sont très présents dans le vin. Ces derniers sont à la fois puissants et mûrs, donc aucune astringence ni amertume mais un vin solidement tannique.
Évidemment, ce sont des vins qui demandent du temps, donc nous vous conseillons de commencer à le déguster à partir de 2018 jusqu’à 2025 voire au-delà avec les bonnes conditions de conservation que l’on peut vous proposer puisque ce sont des vins qui ont des potentiels de garde parmi les plus longs de France, voire même les plus longs du monde.

 

Côté cuisine, mariez les mets qui imposent en goût

La cuisine qui s’adapte avec les vins de Madiran : des viandes si possible qui ont des goûts prononcés, des viandes grasses comme le canard (confit par exemple) que l’on peut manger dans le Sud-Ouest ou encore des viandes d’agneau qui se prêtent bien à ce genre de vin.
Les plats de gibiers cuisinés en sauce, en civet ou en ragoût par exemple conviennent aussi parfaitement à ce style de vin lors de longues soirées d’automne ou d’hiver.

 

Cavissima vous souhaite un bonne dégustation en compagnie du Château Bouscassé Vieilles Vignes 2007, vin d’Alain Brumont à retrouver sur notre boutique

fiche autheur Thierry Goddet

1 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *