Vins Bordeaux primeurs 2015
Combien vaut le Bordeaux 2016 ?
Combien vaut le Bordeaux 2016 ?

Publié le 24 mars 2017 Dans : Slider, Tout sur les vins Primeurs Avec 1884 Vues

Combien vaut le Bordeaux 2016 ?

Il est de coutume à Bordeaux de relever les prix lorsque le millésime est exceptionnel. À quelques semaines du lancement de la campagne des Bordeaux Primeurs 2016, le mondovino se pince de savoir combien vaudra le Bordeaux 2016. L’enjeu est de taille pour les négociants et tous les amateurs qui veulent investir dans le vin.

Combien vaut le Bordeaux 2016 ?

Pourquoi les prix du Bordeaux 2016 seraient moins élevés ?

À notre avis, il n’y a aucune raison objective de voir les prix de sortie du Bordeaux 2016 en retrait par rapport à ceux du millésime 2015, si ce n’est la quantité de vin produite. Pourquoi ?
D’abord, le millésime 2016 est globalement meilleur (sauf exceptions) que le millésime précédent. Ensuite, la demande actuelle pour les vins de Bordeaux est très forte, et ce dans toutes les régions du monde. De plus, les grands domaines de la Rive Gauche attendent de très nombreux visiteurs pour venir déguster début avril les excellents Cabernets Sauvignons du millésime 2016 – c’est un événement rare. Enfin, le marché a globalement absorbé les prix de sortie du millésime 2015.

Pour toutes ces raisons, il nous semble judicieux de s’attendre à une hausse comprise entre 10 et 25% par rapport au millésime 2015.

Bordeaux 2016, quels prix pour les 1ers Grands Crus Classés ?

Paradoxalement, il n’est pas sûr que les 1ers Grands Crus Classés relèvent leurs prix de sortie sur ce grand millésime 2016. Notre analyse repose sur le fait que les prix avaient flambé de 50 à 60% lors de la sortie des Primeurs 2015 et le marché n’avait pas réellement accueilli ces niveaux de prix avec bonheur, signant ainsi une fin de campagne en nœud de boudin !

Il serait tout à fait probable qu’on assiste à un statu quo sur les prix des 1ers Grands Crus Classés de 1855 et sur les grands vins de la Rive Gauche comme Petrus, Cheval Blanc et Ausone. Une hausse dans tous les cas de figure de plus de 10% sur ces produits pourrait faire entrer l’investissement dans une zone de risque très élevé – à moins que Mr Neal Martin n’annonce des notes de l’ordre de 100/100 !

Cuvier - la garde des Bordeaux Primeurs 2016

Éviter le syndrome 2010 ?

Quoi qu’il arrive, il faudra surveiller le prix de sortie de chaque Château par rapport à celui de 2010 et comparer également les courbes d’évolution et les notes des critiques. Les vins du millésime 2010 avaient été positionnés (pour les plus chers) à un niveau trop élevés, rendant une potentielle prise de valeur aléatoire et risquée.

 

Découvrez lundi la suite de notre dossier sur les Bordeaux Primeurs 2016, ciblé sur le Château Canon 2016 !

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *