Vins Bordeaux primeurs 2015
Inauguration du nouveau chai Faiveley à Mercurey
Inauguration du nouveau chai Faiveley à Mercurey

Publié le 14 mars 2016 Dans : Les actualités du vin Avec 1232 Vues

©Laurent GUILLAUMÉ www.info-chalon.com

Mis en service pour la vendange 2014, le tout nouveau chai du domaine Faiveley à Mercurey était inauguré en cette fin février 2016 par Erwan Faiveley. L’équipe de Cavissima était présente à cet évènement majeur en côte Chalonnaise. L’occasion d’en savoir un peu plus sur cette maison emblématique qui ne cesse de grandir et d’investir.

La technologie : la garantie d’un meilleur vin

Un investissement de 3,5 millions d’euros pour 4 années de travail, et voici le résultat : le nouveau chai Faiveley est flambant neuf, équipé de la plus moderne technologie pour produire les meilleurs vins rouges et blancs de Mercurey, Givry, Montagny et Rully. Le domaine possède pas loin de 70 ha dans cette partie sud du vignoble bourguignon avec notamment les cuvées Mercurey La Framboisière, Mercurey 1er Cru Les Cortons et Mercurey 1er Cru Les Myglands. A la dégustation, les vins rouges issus des millésimes 2013 et 2014 sont fins, délicats et fruités. Des arômes de framboise et de petits fruits rouges sur une trame tannique légère mais persistante. Les Premiers crus sont parfaitement équilibrés, concentrés et d’une belle charpente. Des vins à laisser vieillir encore quelques années chez Cavissima.

Les points positifs à retenir de ce nouveau chai Faiveley

« L’investissement réalisé à Mercurey va nous permettre d’augmenter des gains de productivité, mais surtout d’améliorer encore sensiblement la qualité. La demande pour les vins de Bourgogne à prix intermédiaire est forte. Nous souhaitons renforcer notre position dans cette région » nous confie Erwan Faiveley.

Le chai est, sans aucun doute, le plus grand et le plus moderne de tout le « Chalonnais ». Tout a été pensé pour simplifier les flux de matières et entonner pas loin de 100 tonnes de raisin par jour au plus fort des vendanges. Les cuves inox sont thermo-régulées pour une macération pré-fermentaire à froid afin de donner au pinot noir son croquant et tout son éclat. Ici, les pigeages sont les plus légers possibles.

Après une bonne vingtaine de jours en cuve, les jus s’écoulent par gravité pour remplir les fûts de chêne situés à l’étage inférieur. L’élevage sera court pour éviter un boisé trop marqué. La mise en bouteille se fait à Nuits-Saint-Georges, au chai principal du domaine.

Un millésime 2015 qui promet de très belles dégustations

A Mercurey, on se frotte les mains : la vendange 2015 a été l’une des plus belles depuis 25 ans. Certes, les rendements étaient moindres avec 35hl/ha contre une moyenne à 45hl/ha, mais les résultats sont là. Une matière première dans un état sanitaire parfait et une vinification simple et totalement naturelle : 2015 est un millésime d’exception.

Au vignoble, on pratique une agriculture plus que raisonnée, car les traitements chimiques sont désormais exclus pour la partie pesticide et systémique. L’enherbement est de rigueur entre les rangs. Lionel Bordier, le jeune régisseur explique qu’il entrevoit encore de très nombreuses actions pour améliorer la qualité. Voilà qui promet que de très belles dégustations à venir.

 

Retrouvez dès à présent sur le catalogue Cavissima notre sélection de vins Faiveley

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *