Vins Bordeaux primeurs 2015

Publié le 20 décembre 2012 Dans : L'actualité de Cavissima, Les actualités du vin Avec 580 Vues

Le compte à rebours est lancé. La fin du monde n’a jamais été aussi proche. Ce matin au café les élucubrations des Mayas et scientifiques faisaient parler. Tous les membres de l’équipe Cavissima partageaient alors leurs plus belles expériences de dégustation avec un zeste de nostalgie. On en est alors venu à se demander quels seraient les vins de la boutique que l’on souhaiterait absolument déguster avant ce 21 décembre 2012. Voici donc les résultats de l’ultime enquête !

Sandrine, choisit le Puligny-Montrachet  1er cru le Cailleret de la Pousse d’Or. Pas seulement parce qu’elle est bourguignonne et chauvine, mais pour elle ce terroir représente la plus belle expression du Chardonnay. Avec ce vin on côtoie les Grand Crus mythiques (Le Montrachet, Chevalier-Montrachet,…) pour un budget raisonnable. Le domaine de la Pousse d’Or sait dévoiler les meilleurs arômes du cépage (pain brioché, beurre, noisette) tout en gardant tension et finesse,  pour finir sur une longueur en bouche intense… En quelques mots, comme l’indique justement ce slogan sur le mur de Chassagne-Montrachet (village qui se partage ces grands crus avec Puligny-Montrachet) : « Les meilleurs vins blancs du monde ! »

Céline quant à elle, nous fait part d’une expérience simple qui illustre sa manière d’aborder les dégustations et le plaisir de découvrir. « L’Alsace, une des plus belles régions que j’ai pu visiter. J’ai découvert le Gewurztraminer un soir, venant en réconfort d’une journée de visite à moto sous la pluie. Totalement novice, mon palais se délecte plutôt de vins moelleux et le Clos Saint Landelin vendange tardive 2004 de René Muré est une pure merveille à mon goût. Devenue quadragénaire en ce jour même (et oui le temps passe si vite !), il va accompagner une entrée au foie gras pour un repas très spécial. »

Juliette à son tour nous fait décoller pour l’Italie et partage avec nous l’un de ses voyages : « Lors d’un séjour en Toscane, j’ai visité le magnifique vignoble de Tignanello, propriété de la famille Antinori où est produit le très grand Solaia. Un plaisir pour les yeux et les papilles alors j’attendrai la fin du monde le sourire aux lèvres avec un verre de Solaia 2009 ! Un vin puissant, complexe et dans un millésime d’exception ! »

Enfin, Olivier n’hésite pas une seconde. Son choix se dirige immédiatement sur les vins de la Vallée du Rhône. Il se souvint alors d’une dégustation qui avait particulièrement flattée son palet : l’Hermitage Les Dionnières du domaine Fayolle. « Voilà un Hermitage d’une grande complexité qui révèle des notes de fruits noirs et d’épices avec une pointe florale. C’est un florilège pour les papilles qui se délectent de ce vin souple et fruité à la fois dont le charme ne laisse certainement pas indifférent. Dégusté sur un gibier à plumes, il a bousculé mon dîner et a fait de ces Grives farcies au foie gras un véritable moment de bonheur partagé avec quelques amis ! »

Et Thierry, notre cher Président alors ?

Alors que nos tasses de café venaient à se vider (après pas loin d’une heure de partage œnologique 😉 Thierry est entré dans la pièce. Il s’est assis à la table et s’est prêté au jeu en s’exprimant les yeux illuminés par la découverte de Pontet Canet : « Au-delà du plaisir provoqué par cette dégustation, j’observe avec un profond respect le travail remarquable de ce domaine qui commence à maîtriser parfaitement la culture en Biodynamie. Les Fils et Filles Tesseron ont progressivement et entièrement restructuré le vignoble pour en faire à mon avis l’un des fleurons de Pauillac ! » Thierry était lancé dans un engouement qui lui est propre et continua ses explications, mais nous avions aussi du pain sur la planche alors il fallut mettre un terme à cet instant de partage et « reprendre une activité normale » !

Et vous qu’allez-vous déguster ce soir ?

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *