Vins Bordeaux primeurs 2015
Les meilleurs Primeurs 2010 à mettre en cave
Les meilleurs Primeurs 2010 à mettre en cave

Publié le 18 juillet 2011 Dans : Tout sur les vins Primeurs Avec 459 Vues

Quels sont les Primeurs 2010 à mettre en cave ?

Bordeaux Primeurs 2010 à mettre en cave : les vins gagnants

La dégustation des primeurs 2010 à Bordeaux aura permis de vérifier ce que les maîtres de cultures savaient déjà lorsque la vendange 2010 rentrait en octobre dernier pour vinification. L’hiver rigoureux, la pluie lors de la floraison, un été relativement pluvieux et doux, suivi d’une arrière saison chaude et ensoleillée n’ont pas profité aux Merlot. Les grands gagnants sont les Cabernet Francs, les Cabernet Sauvignon, les Sémillon et les Sauvignon. Alors que faut-il mettre dans sa cave de vieillissement sur ce millésime ?

Les vins blancs

Tout d’abord les vins blancs de Graves, de Sauternes et de Barsac annonçaient à la fois une fraîcheur remarquable et une très belle acidité lors de la dégustation du mois d’avril. Ces vins ont toutes les caractéristiques d’un grand vin de garde. J’ai particulièrement aimé le Domaine de Chevalier Blanc et le Château Carbonnieux blanc dans ce millésime. Ces vins seront de parfaits alliés avec toute sorte de poissons au four : lotte, turbot et même crustacé de pleine mer.
Le Château Coutet en Barsac trouve aussi dans ce millésime une précision et un ciselé remarquable. Légèrement agrumé, il accompagnera merveilleusement bien les préparations à base de foie gras.

Les vins rouges

En rouge, mes préférences se sont portées vers les Pessac Léognan et les vins de la rive gauche. Je garde un excellent souvenir de la dégustation du Pape Clément et de son Clémentin en compagnie de Monsieur Magrez. La reconversion biologique de ce vieux domaine apporte ses fruits : le vin est d’une longueur infinie.
Parmi les vins de la rive gauche, j’ai été ému par les Saint Julien et les Saint Estèphe. Le Château Saint Pierre est devenu en quelques années un excellent rapport qualité prix sous la houlette de Jean Louis Triaud et de son équipe. Parker n’a-t-il d’ailleurs pas rendu hommage à ce nouveau seigneur avec une note en progression à 95-97 (C’est un fait rarissime en 2010 qui mérite d’être souligné)! Côté Saint Estèphe, les vins étaient parfait d’équilibre et mon choix s’est porté vers des seconds : la Dame de Montrose et la Pagode de Cos. La palme revenant à Phélan Ségur, qui ne cesse de progresser.

Les valeurs sûres

Les Margaux, Pauillac et certains Haut Médoc sont également des valeurs sûres. Le Cabernet Sauvignon étant souvent dominant dans ces appellations, nous avons aimé tout autant les crus bourgeois que les crus classés. Ces vins seront assurément de grands vins de garde tant l’équilibre entre acidité, alcool et concentration tannique était solide.

Vous souhaitez davantage d’informations sur l’achat de vins en primeurs ? Suivez le guide !

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *