Vins Bordeaux primeurs 2015

Publié le 30 avril 2012 Dans : Investir dans le vin : toutes les infos utiles, L'actualité de Cavissima Avec 1070 Vues

Bordeaux 2011

L’avis Robert Parker sur les Primeurs Bordeaux 2011

Après la sortie d’une vingtaine de Grands Crus du millésime 2011, et notamment des Châteaux Lafite-Rothschild et Cos d’Estournel dont les prix ont marqué une franche reculade avec des baisses d’au moins 50%, la place de Bordeaux attendait avec impatience les notes du critique Robert Parker. Ces notes affichées entre parenthèse (propre à la dégustation en prmeurs) donnent une fourchette.

Les Sauternes et Barsac

Confirmant la qualité exceptionnelle du millésime 2011 pour les blancs secs et liquoreux, les notes sont généralement excellentes pour les Premiers Crus classés de cette appellation. Le château d’Yquem domine son segment (96-98), suivi de près par Doisy-Daene et Climens (95-97). L’excellent Barsac, Château Coutet prend la 3ème marche avec une note de 94-96. Notons également la très belle progression du Château Rayne-Vigneau (93-95) qui se hisse au niveau du Château Rieussec.

Les vins rouges du millésime 2011

6 des 7 premiers du classement de Robert Parker sont issus de Saint-Emilion et Pomerol : cela confirme l’analyse faite par notre équipe de dégustation sur la remarquable fraîcheur apportée par les Cabernet Francs et le Merlot dans ce millésime. Le Château Ausone s’attribue de loin la médaille d’or (96-100), suivi par le Château Margaux. L’excellentissime Château Cheval Blanc prenant cette année une 3ème place ex-aequo avec plusieurs vins de garage, le Château Le Pin et le Vieux Château Certan (94-96).

De façon générale, les notes sont en net recul par rapport à 2010, 2009 et souvent 2008. On se souvient qu’en mai 2009, Robert Parker avait surpris en affichant des notes excessivement élevées pour le millésime 2008, comme s’il avait été besoin de réconcilier Bordeaux avec sa clientèle déliquescente.

Parmi les 39 autres Châteaux qui reçoivent une note au moins égale à 94, notons encore une grande majorité de Saint-Emilion et une densité élevée de Premiers Grands Crus et de Super Seconds, avec notamment Château Pontet Canet, Château Mouton-Rothschild, Château Léoville Las Cases et Château Ducru-Beaucaillou.

Sur la Rive Gauche, les Saint Julien tirent mieux leur épingle du jeu que les Saint-Estèphe et les Pauillac. On notera que les Châteaux Lafite-Rothschild, Lynch Bages, Cos d’Estournel, Montrose, Carruades de Lafite ne figurent pas dans le top 46. Ni comme les Château Smith-Haut-Lafitte, Léoville Barton et Pichon Baron.

Parmi les révélations notées 91-93, citons le Château Rouget à Pomerol, qui continue sa lente progression dans les classements. Nous rappelons au passage que ce Château, propriété d’un domaine Bourguigon, privilégie le terroir à l’extraction : nous mettrons cette année encore ce Château en bonne position dans notre catalogue. Citons également Chateau Sociando-Mallet, Brane Cantenac , Malescot Saint Exupéry et le Clos du Marquis.

 Les prix de sortie et nos allocations

Fort de ce classement, de ces notes relativement moyennes, nous attendons les prix de sortie pour déterminer nos achats en volume conséquents et satisfaire notre clientèle à la recherche d’une cave plaisir ou d’investissement. Il était urgent de ne pas se presser et de faire une lecture prudente de ce millésime bien surprenant.

Vous recherchez un Bordeaux Primeurs 2011 particulier ou un format spécial, contactez nos équipes.

Les Primeurs Bordeaux 2011

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *