Vins Bordeaux primeurs 2015

Publié le 4 septembre 2014 Dans : Investir dans le vin : toutes les infos utiles, Les actualités du vin, Tout sur les vins Primeurs Avec 1231 Vues

Le critique Robert Parker

Le critique Robert Parker

Bordeaux Primeurs 2013 : Robert Parker commente ses notes

Vous avez pu prendre connaissance des notes de Robert Parker sur les Bordeaux Primeurs, avec de très bonnes notes notamment sur les vins blancs secs et liquoreux et des notes assez contrastées et moyennes sur les rouges.
Voici les commentaires du critique.

 

Sur les grands vins blancs du millésime 2013

« Les vins blancs sont très parfumés avec des notes de fruit persistantes et un niveau d’acidité assez élevé. Ils sont nettement supérieurs aux rouges. Les vins blancs secs sont excellents. Mon collègue Neal Martin a publié un rapport complet sur les vins blancs du millésime 2013. Les Sauternes que j’ai pu goûter me laissent à penser qu’il s’agit d’un millésime remarquable. Le château d’Yquem, qui sera commercialisé plus tard, est sans aucun doute l’un des meilleurs que j’ai pu déguster à ce jour. Il me semble en tout point égal au 2001, qui reste pour moi la perfection absolue. »

 

Sur les vins rouges du millésime 2013

D’une certaine façon, 2013 fût le millésime le plus difficile à produire depuis 1992, 1991 et 1984. Cependant, la qualité des vins du millésime 2013, n’a rien à voir avec celle produite lors de ces années difficiles, tant la recherche permanente de la qualité a été menée par l’ensemble des équipes sur le terrain : travail acharné à la vigne et tri ultra sélectif pratiqué par les Grands Châteaux. Les conditions climatiques furent pénibles, avec une floraison difficile en raison du froid et de la pluie, puis un été tropical et la pluie au plus mauvais moment, à savoir en septembre lors de la vendange.

Les bonnes options consistèrent alors à ne pas sur-extraire lors de la vinification, et à produire un vin charmeur et frais, au détriment d’une concentration excessive.

Les vins du millésime 2013 ont un niveau d’alcool  en retrait par rapport aux millésimes précédents, même si ceux-ci peuvent parfois atteindre 13°. Les arômes ont plus tendance à révéler des fruits plutôt rouges que noirs et les acidités sont plus faibles que celles observées dans les millésimes antérieurs. Les meilleurs 2013 sont pleins de charme, fruités, de garde relativement courtes, à déguster relativement vite dans les 10 ans à venir.

Sur les prix de sortie, des vins Primeurs 2013, Robert Parker regrette le positionnement trop frileux de la part des Châteaux qui auraient selon lui dû accorder des prix au moins égal ou inférieur à ceux du millésime 2008.

Pour rappel, nous souhaitons présenter les châteaux ayant mis en place un positionnement réaliste et pour lesquels notre comité a accordé 4 étoiles en note investissement vin :

fiche autheur Thierry Goddet

1 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *