Vins Bordeaux primeurs 2015
Les vendanges 2016 au Château Canon
Les vendanges 2016 au Château Canon

Publié le 30 septembre 2016 Dans : Les actualités du vin, Slider Avec 1374 Vues

Château Canon , les vendanges 2016

Répondant à l’invitation du Château Canon, j’ai eu la chance d’assister à une journée de vendanges le 22 septembre dernier et de vérifier la récolte et la mise en cuve du futur Château Canon 2016. C’était l’occasion également de faire un point sur ce célèbre 1er Cru Classé de Saint-Emilion et de comprendre en quoi ce vin obtient à présent et  depuis le millésime 2014 les meilleures notes des critiques.

Château Canon 2016 : parmi les Papes de Saint-Emilion

Château Canon est situé sur l’une des plus belles croupes de Saint-Emilion, à savoir en haut du plateau calcaire sur des sols pauvres. Les vignes d’un seul tenant (33 ha, dont 21 ha pour le Grand Vin) sont en légère pente et favorisent un drainage remarquable. Ici les voisins sont exclusivement des Premiers Grands Crus de Saint-Emilion et s’appellent Clos Fourtet, Ausone, Beauséjour-Bécot, Belair-Monange et Angélus. Depuis 20 ans un travail conséquent de restructuration du vignoble et une réflexion sur la maitrise de la qualité ont été mis en place année après année.

S’agissant du vignoble, les décisions prises dès 1986 apportent à présent des résultats significatifs et constituent des réponses favorables aux problèmes que pose le réchauffement climatique.

Les décisions de Château Canon en faveur de la vigne

  • Replantation dès que possible des Cabernets Francs au détriment du Merlot (l’assemblage porte désormais sur 30% de Cabernet contre 20% il y a vingt ans).
  • Ré-orientation du plan de vigne dans un sens nord-sud, augmentation sensible de la densité de plantation et enfin élévation de 15 cm de la hauteur des vignes pour augmenter la surface foliaire et générer plus d’ombre.
  • Travail des sols adaptés et travail de la feuille minutieux. La vigne est un jardin et le soin apporté à chaque rang année après année permet d’obtenir des résultats significatifs. La stratégie d’effeuillage et de vendanges en vert est conduite de façon millimétrique
  • Réduction drastique des intrants chimiques : les pesticides et autres traitements polluants ou difficiles à éliminer sont proscrits

Des vendanges minutieuses avant tout le monde

Au Château Canon, l’équipe technique dirigée par Nicolas Audebert et son expérimenté bras droit Stéphane Bonnasse, ont un seul objectif : faire un vin sur la fraicheur, sur le fruit et l’élégance.

« Nous voulons accompagner le terroir et faire des vins qui vont se garder longtemps en cave» déclare Nicolas Audebert. « Cette année encore, nous sommes l’une des propriétés qui aura commencé sa récolte avant tout le monde. Nous avons gouté les raisins, ils sont mûrs et croquants. Inutile d’attendre plus, nous ne voulons pas de sur-maturité. Aucun de nos voisins n’a encore commencé à vendanger et nous sommes au 7ème jour de la récolte.

Nous allons vendanger les plus vieilles vignes de Merlot et pourront tranquillement profiter du soleil qui s’annonce encore jusqu’au 7 octobre pour laisser mûrir les Cabernets Francs. Les raisins sont dans l’ensemble dans un excellent état sanitaire. Ceux qui ont un peu grillés ne seront pas vendangés et un tri sévère à la fois à la vigne et à la table de tri est opéré. Puis, nous conduirons des extractions légères et douces. »

Au 7ème jour de vendanges, l’équipe du Château est soulagée

« Les décisions que nous avions prises ont été les bonnes. Mais rien n’est acquis encore.  L’année aura été difficile et il a fallu être sans cesse dans la vigne pour prévenir et guérir contre les excès du millésime : trop d’eau en avril et mai et trop de soleil en juillet et août.

Nous sommes sur un terroir exceptionnel et la vigne a pu se préserver du stress hydrique. Les nuits d’été étaient finalement assez fraîches pour éviter cet excès de soleil. Puis, début septembre nous avons eu 20 mm de pluie, ce qui a permis de relancer le cycle végétatif et de peaufiner la maturité des raisins. Depuis nous avons un mois de septembre idéal. La quantité de raisin est nettement supérieure à celle que nous avions en 2015. Les paramètres que nous contrôlons en cuve sont pour le moment excellents : degré d’alcool modéré et faible acidité. Les mouts sont colorés, fruités et expressifs. Il est tout à fait probable que 2016 soit d’un niveau comparable à l’excellent 2015 avec en plus du volume. Chaque jour qui passe nous rend un peu plus confiant et heureux»

Vous souhaitez vivre une expérience au Château Canon ?

Une visite au Château Canon est une chance incroyable de rencontrer des équipées passionnées et engagées dans une volonté constructive et collaborative de faire bon et mieux. Ici le langage est direct et transparent : « nous n’avons rien à cacher », explique Nicolas Audebert. « Revenez gouter les vins lors des primeurs : vous aurez le privilège, non pas de gouter un échantillon que nous aurons préparé mais directement sur fût. ».

On comprend aisément pourquoi Neal Martin accorde de très belles notes à ce Château, lui qui cherche avant tout à creuser, comprendre et vérifier….Cavissima sera présent à Château Canon en avril prochain pour les dégustations primeurs 2016. On a hâte….

 

Thierry Goddet.

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *