Vins Bordeaux primeurs 2015

Publié le 22 novembre 2011 Dans : Œnologie Avec 1301 Vues

Trop souvent, lorsque l’on commence tout juste à découvrir le monde du vin, on nous apprend faussement que les vins blancs ne peuvent pas vieillir. S’il est vrai que la majorité des blancs dans le commerce sont à consommer jeunes sur la fraîcheur et le fruit (mais la même chose peut être dit des rouges), l’amateur de grands vins blancs de terroir comprend assez rapidement que ceux-ci ne se livrent pleinement qu’après un passage en cave. En effet, nous buvons aujourd’hui nos blancs trop tôt !

Définir le potentiel de Garde des vins blancs

Mais comment différencier un vin blanc simple d’un grand cru digne de conserver plusieurs années, voire décennies ? On entend souvent que les tannins forment la structure, et donc le potentiel de garde des vins rouges. Les vins blancs n’ayant pas de tannins, on pourrait s’imaginer qu’ils ne soient pas prédisposés à un vieillissement prolongé. Ce serait sans compter sur l’autre élément indispensable à un vin de garde toutefois, qu’il soit rouge ou blanc : l’acidité.
L’acidité sert de support au vin et un blanc rond et flatteur dans sa jeunesse montrera vite ses limites dans le temps. Les plus grands vins blancs de garde offrent toujours une trame acide bien définie pour soutenir la concentration et la densité du vin. Ces derniers sont importants aussi, et c’est l’équilibre général qu’il faut prendre en compte. Cela demande une certaine expérience, et pour choisir ses vins en toute confiance, mieux vaut s’en tenir à un professionnel comme John Euvrard, meilleur ouvrier sommelier de France chargé de la sélection pour Cavissima.

Vins blancs de garde français

Il y a certaines appellations qui se démarquent en matière de longévité. Pour se constituer une cave à vin avec des blanc pour le long terme, on se tournera d’abord vers les Chardonnay de Bourgogne : Meursault, Puligny-Montrachet et Chablis s’apprécieront au bout de 5 ans, mais prévoyez une dizaine d’années pour les que les Grands Crus se livrent complètement. En Alsace, les Riesling Grand Cru défient les années, tout comme les blancs de Loire, qui troquent leur caractère gourmand et frais pour des notes plus complexes et miellées au fil du temps.

Finalement, il y a un vin blanc qui traversera même les siècles : le fameux vin jaune du Jura, dont une bouteille de 1774 s’est parait-il montrée encore pleine de vie et même délicieuse ! Et ça, même le plus grand des rouges ne pourrait y prétendre !

 

 

Vous souhaitez stocker vos vins blancs ? Cavissima vous conseil 

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *