Vins Bordeaux primeurs 2015

Publié le 29 août 2014 Dans : A la découverte du monde du vin Avec 906 Vues

comte Abbatucci pratique une viticulture en biodynamie et reste l’un des précurseurs de la renaissance des cépages autochtones corses. Ces vins, d’une finesse et d’une longueur remarquables, sont proposés dans toutes les grandes tables étoilées de France et de New York. Nous avons déchiffré  au cours de notre visite estivale les secrets de sa réussite.

Jean-Charles Abbatucci

Comte Abbatucci : l’amoureux de l’île de Beauté

Issu d’une vielle famille Corse, dont plusieurs ancêtres eurent des trajectoires glorieuses, Jean-Charles Abbatucci a repris très jeune la propriété familiale. Son père n’ayant eu le temps de lui transmettre ses connaissances, c’est en véritable autodidacte qu’il a entrepris de moderniser le vignoble et de le hisser au rang des meilleurs dans l’Ile de Beauté.
Dès la fin des années 90, il entreprend une conversion bio, puis très vite prend le virage de la biodynamie.

Son vignoble de 18 hectares est planté sur des sols d’arènes granitiques dans la vallée du Taravo. Il est situé entre Ajaccio et Sartène, à 100 mètres d’altitude. Les vignes sont alors plantées majoritairement en cépages Cinsault , Carignan et bien sûr dans les 3 cépages majoritaires corses : le nielluccio, le sciacarello (dire djiacarel en langage local) et le Vermentino. Jean-Charles Abbatucci prend conscience que la nature est généreuse en Corse puisque les rendements sont de 65hl/ha : le maquis pousse sans difficulté, donnant naissance à des parfums remarquables et les plantes ne sont jamais malades. C’est sur ce constat qu’il met en place la biodynamie et utilise les plantes locales pour infuser les pieds de ces vignes : « la merveille, le myrte et la nocca offrent des vertus thérapeutiques  à mes vignes ». Ici les sols sont labourés au cheval de trait et les soins sont apportés suivant le calendrier lunaire.

Des vins typiquement Corses

Le surgreffage doit permettre de faire vivre un pied plus de 100 ansLe génie de Jean-Charles Abbatucci réside aussi dans la mise au point d’une technique originale de sur-greffage pour exploiter le conservatoire des cépages autochtones plantés par son grand-père : imaginez un rectangle de près de 1ha sur lesquels sont plantés les 17 cépages historiques, dont le Morescola, le Morescono, le Carcajolo Nero, l’Aleatico, le Barbarossa, le Biancone, etc.  L’idée est d’utiliser les pieds quarantenaires plantés par ses parents et d’y greffer des cépages autochtones.  Très vite, cette méthode lui permet de réaliser des vins d’assemblage typiques 100% corses, marque de fabrique du domaine, avec à chaque fois une trame majeure dans l’un des 3 cépages majoritaires corse.

Au chai, la vinification est douce et les méthodes sont modernes. Un passage en basse température permet de filtrer les vins et de leur donner à la fois une fraîcheur et une puissance aromatique incomparables. Un élevage avec des bois neufs et anciens offrent une garde conséquente, tant aux vins rouges qu’aux blancs. Les résultats sont sans commune mesure.

Ces cuvés portent ensuite le nom de ses illustres ancêtres : Cuvée du Diplomate (vin blanc à base de Vermentino et de 4 cépages autochtones), Cuvée du Général  (vin blanc à base de Vermentino et des 5 autres cépages autochtones) et Cuvée du Ministre Impérial (vin rouge issu du Sciacarelo, Nielluccio et de 5 cépages autochtones). La dégustation des vins nous laisse sans voix : puissance, finesse, élégance et bouquets d’arômes et de senteurs corses.

Le domaine est en constante mutation, nous explique Jean-Charles Abbatucci  qui nous décline son plan d’affaires : nous allons densifier les pieds de vignes pour maîtriser encore nos rendements, creuser des chais d’élevage au milieu des vignes, défricher d’autre terroirs plus en altitude, etc.

Tout laisse à penser que la viticulture moderne se développe à toute vitesse dans cette partie de France. Il reste encore de très nombreux terroirs à identifier dans l’Ile de Beauté. Notre locomotive locale est d’ailleurs fière de constater que ses vins se vendent déjà dans toute la planète. Ses excellentes relations avec ses confrères et notamment Yves Canarelli (Appellation Figari) vont permettre à ces nouveaux vignerons d’évangéliser la planète vin et de hisser les grands vins de Corse à un statut très élevé dans la famille des Grands Crus de France.

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *