Vins Bordeaux primeurs 2015

Publié le 20 septembre 2011 Dans : Œnologie Avec 2029 Vues

Les vins de la Loire

Les vins de la Loire : des vins oubliés pour une cave de garde ?

Après un premier regard sur les vins de Bourgogne, nous continuons notre série sur les vins de garde avec à la très belle région de la vallée de la Loire. Surtout connue pour ses blancs frais ou fruités, on ne pense pas toujours à conserver quelques bouteilles dans sa cave de vieillissement… et pourtant ! L’amateur éclairé trouvera dans les vins de la Loire des véritables pépites de longévité, et à des prix encore doux. Que ce soit en blanc, rouge ou liquoreux, ces flacons méritent bien leur place pour un stockage dans toute cave à vin qui se respecte !

Vins blancs

C’est bien connu, la vallée de la Loire, de par sa situation septentrionale, privilégie les vins blancs. Alors que le Muscadet offre un plaisir immédiat, les cépages les mieux prédisposés à un long séjour en cave sont le Chenin Blanc et le Sauvignon Blanc, bien que chacun affiche un style bien différent.

Le Chenin Blanc, que l’on retrouve en Loire dans les appellations de Vouvray, Montlouis ou Savennières, est un cépage très versatile, qui se livre sur le fruit dans sa jeunesse (coing), mais gagne beaucoup en minéralité et en notes complexes de cire ou de miel avec quelques années d’évolution. Les meilleurs exemples peuvent facilement s’apprécier sur une décennie ou plus, en gardant une fraicheur et une vivacité surprenantes.

L’autre grand cépage de la Loire, le Sauvignon Blanc, se déguste souvent jeune sur des arômes de pamplemousse ou de poivron. Peu d’amateurs prennent le temps d’apprécier ces grands vins à maturité. Les cuvées provenant des meilleurs terroirs de Sancerre ou de Pouilly-Fumé évoluent pourtant remarquablement bien, jusqu’à une vingtaine d’années dans un excellent millésime, en développant des arômes nobles de truffe. Les cuvées ayant passé un séjour en barrique nécessitent d’ailleurs au moins cinq années afin de bien intégrer leur élevage.

Vins rouges : Cabernet Franc et Pinot

On oublie souvent que les vins rouges de Loire sont aussi aptes à la garde que les blancs. S’il est vrai que la majorité des rouges soient conçus comme des vins de soif à consommer dans les deux ou trois ans, les meilleurs producteurs sur les appellations de Chinon ou de Bourgueil, qui privilégient des rendements bas et un travail en cave précis, bâtissent des rouges de garde qui si bonifieront sur une dizaine d’années. Mieux vaut faire confiance à un expert sommelier, comme John Euvrard de Cavissima, pour sélectionner les plus prometteurs. Surtout qu’il est difficile de généraliser sur la qualité des millésimes dans cette région si étendue avec une telle diversité de cépages.

Idem pour les rouges de Pinot Noir du Centre, qui non sans rappeler un Bourgogne, offrent une finesse et une acidité bien adaptées à une garde prolongée, surtout lorsque l’élevage est soigné. Gare à l’excès car rusticité et surmaturité sont les ennemis du Sancerre rouge. Laissez-vous guider vers un flacon alliant élégance et subtilité. Une texture soyeuse et des arômes envoutants de sous-bois attendent alors l’heureux amateur ayant fait le choix de la Loire pour leur cave Cavissima.

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *